CHRISTIAN PENDA EKOKA, HENRI DJOKO ET LES 300 000 EUROS DE SURVIE CAMEROUN

0 152

La grande enquête.Le 3 avril 2020, en pleine crise de la pandémie mondiale de la COVID 19, Maurice Kamto, le président national du MRC, lance l’initiative Survie –Cameroon Survival Initiative (SCSI). Il confie la gestion à Christian Penda Ekoka, son allié depuis l’élection présidentielle 2018 et à la tête de l’organisation AGIR. Cependant, la mise en œuvre d’une telle initiative nécessite des ressources humaines importantes.

C’est ainsi qu’avec l’accord de Maurice Kamto, le MRC Europe ayant à sa tête Henry Djoko signe le 23 avril 2020 avec le coordonnateur de SCSI un accord relatif « au transfert et à la gestion des dons ». Les plates formes Stripe et Paypal sont créés pour la collecte des dons ainsi qu’un compte bancaire numéro FR76 3008 7330 0100 0203 3320 320 auprès de la banque CIC à Strasbourg en France. Le compte a zero Franc et le protocole d’accord indique que « le président du comité gestion de SCSI (Christian Penda Ekoka) communiquera au MRC Europe les pièces d’identité de ses mandataires désignés pour assurer la gestion du compte spécial ».

Christian Penda Ekoka désigne deux membres de son organisation en tant qu’auditeurs internes de SCSI : Salomon Eba et Moïse Tchankoumi.De mai 2020 à octobre 2020, si Salomon Eba et Moïse Tchankoumi ont accès au compte bancaire. Ils n’ont pas accès, en revanche, aux plateformes informatique paypal et Stripe.  Pour comprendre ce que c’est que PayPal et stripe, pensez à Orange Money ou MTN Mobile Money car c’est le même principe. Pour avoir un compte Orange Money ou MTN Mobile Money, vous devez obligatoirement avoir un numéro de téléphone.

Tandis que pour avoir un compte PayPal, il vous faut une adresse Email. Lorsque quelqu’un veut vous envoyer de l’argent par Orange Money, vous lui indiquez votre nom et numéro de téléphone et il vous fait le transfert. C’est pareil avec PayPal où pour effectuer un don il faut au minimum l’adresse électronique, mais entre aussi aussi des éléments d’identification et de traçabilité tels que la carte bancaire, votre nom ou encore votre adresse.

Le site Survie Cameroun enregistre le montant du don et l’affiche sur la jauge, tout en sauvegardant les données personnelles à l’exception de la carte bancaire dont seul Paypal qui va soustraire l’argent pour le reverser dans le compte SCSI a connaissance.

 Il y a donc un enjeu de sauvegarde de données personnelles derrière ces plates formes informatiques. Mais l’argent collecté par Paypal et Stripe est reversé dans le compte bancaire auquel les auditeurs internes ont accès tel que le confirme le courrier mail du 5 mai 2020 de Salomon Bea à Henry Djoko où il reconnaît que le solde de la collecte dans le compte bancaire au 5 mai 2020 était de 133 356, 76 Euros.

Lire aussi:   CAN AU CAMEROUN,BIYA ET Co AU POTEAU ACTE 1

L’ÉCART DE 300 000 EUROS

Le coup de tonnerre intervient le 9 août 2020 lorsque Henry Djoko découvre que le montant affiché sur la jauge de collecte est différent des virements effectués par paypal et stripe vers le compte bancaire.

Au lieu de saisir immédiatement le président du comité de gestion, Christian Penda Ekoka et Maurice Kamto, il contacte en premier les informaticiens de SCSI qui se mettent à la tâche. Il y a en réalité un écart de 300 000 euros entre ce qui est affiché et ce qui se trouve dans les comptes. Mais Penda Ekoka et Maurice Kamto n’en sont toujours pas informés. D’ailleurs ils se réjouissent d’avoir atteint 1 000 000 d’euros de collecte. Penda Ekoka l’annonce fièrement dans son rapport d’étape du 22 août 2020.

Or les informaticiens sont à pied d’œuvre et contactent GIVEWP, la société où a été acquis le logiciel de sauvegarde des dons qui permet à Paypal et Stripe de prendre des informations à partir du site de SCSI. C’est le 6 octobre 2020 que les techniciens de GIVEWP informent ceux de SCSI que des défaillances de leur système ont provoqué un bug informatique au niveau des conversions des monnaies autre que l’Euro.Revenons en arrière :  2 octobre 2020 que Penda Ekoka est officiellement informé de l’écart entre le montant affiché sur les plateformes, 1 100 100 Euros, et le montant qui se trouve réellement dans le compte de 807 000 euros. Très vite, il est demandé à Henri Djoko de mettre à la disposition de Salomon Eba  et Moïse Tchankoumi les codes d’accès de Paypal et Stripe.

Henry traine des pieds. Maurice Kamto est saisi par Christian Penda Ekoka. Le président du MRC s’adresse à Djoko le 7 octobre 2020 en ces termes : « Qu’est-ce qui t’empêche de mettre à la disposition des auditeurs les documents qu’ils demandent (…) C’est dans l’intérêt de tous qu’il y ait une totale transparence et qu’un sentiment de confiance existe entre les uns et les autres ». Salomon Eba et Moïse Tchankoumi relancent à plusieurs reprises Henry qui envoie plutôt les relevés bancaires. Le 17 octobre 2020 Christian Penda Ekoka saisit directement Henri Djoko.  

Ce dernier n’obtempère pas.Maurice Kamto monte de nouveau au créneau le 20 octobre 2020 pour que les choses rentrent dans l’ordre. Il écrit : « SCSI est basé sur une confiance solide entre le président Penda Ekoka et moi-même. Chacun devrait garder cela à l’esprit. C’est pourquoi je n’ai jamais fait cas de ce que à ce jour je n’ai reçu aucun rapport écrit la conduite de l’initiative parce que je me fie totalement au président du comité de gestion avec qui j’ai des échanges réguliers ». En réponse à la requête de Maurice Kamto, Henri Djoko convoque le 21 octobre 2021 le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Lire aussi:   LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL CAMEROUNAIS EST DANS LE NDEM

Le RGPD est un règlement qui encadre les données personnelles dans l’Union Européenne. Il a été adopté le 27 avril 2016 et est applicable depuis le 25 mai 2018. Cela signifie que désormais si vous sortez les données personnelles de quelqu’un de son contexte de sécurité sans son consentement, vous vous exposez à des sanctions très lourdes en cas de plainte de la personne. Le contexte de sécurité ici pour le cas de SCSI c’est la Base de Données sécurisée des Donateurs. Le contexte de sécurité des données pour un commerçant c’est par exemple le fichier client qui comporte nom, email ou adresse.

LA COLÈRE DE MAURICE KAMTO

Cette réponse met Maurice Kamto en colère. Le 29 octobre 2020 sur un ton ferme il instruit Henry Djoko de donner accès aux données des plates formes informatiques. Il ajoute : « je n’ai toujours pas compris pourquoi tu n’as informé ni le président du comité de gestion ni moi-même lorsqu’on se réjouissait d’avoir atteint le montant de 1 million d’euros ». Précise : « J’ai bâti toute ma vie sur l’intégrité et la transparence dans ma gestion. Je ne voudrais pas à ce stade de la vie être mêlé à quoi que ce soit d’obscur ».

Et conclut en ces termes : « Chacun de nous doit savoir assumer pleinement ses responsabilités. Ce n’est pas un jeu. On doit rendre compte de la manière la plus transparente possible au public ».Face à cette réaction brutale de Maurice Kamto, le 30 octobre 2020, Henri Djoko transfère à Salomon Eba et Moïse Tchankoumi les identifiants et mots de passe des plates formes Stripe et Paypal. Désormais ils avaient accès à la fois au compte bancaire où ils pouvaient voir les virements reçus de paypal et stripe ainsi que les décaissements effectués. En plus de cela ils avaient désormais accès aux plates formes où ils avaient l’ensemble des contributions et les donateurs.

Lire aussi:   Le parti de Paul Biya en ordre de bataille

D’ailleurs Christian Penda Ekoka le reconnait dans son rapport : « Un simple export de fichier de contrôle de l’évolution des contributions ; généralement réalisé sur une base quotidienne ou hebdomadaire sera livré avec quatre mois de retard ».

VOL DES DONNÉES

Lorsque Salomon Eba et Moïse Tchankoumi ont accès aux plates formes Paypal et stripe ils découvrent eux même que les contributions des donateurs s’élèvent à 806 300 euros. Soit 591 473 euros pour Stripe et 214 556 pour paypal. Mais ce montant est différent ce celui sur la jauge. Il y a donc un problème. Le fournisseur du logiciel a indiqué depuis le 6 octobre 2020 qu’il y a eu bug informatique avec les payements en dollars, livres sterling et autres.

Pour vérifier la thèse du bug, les auditeurs de Penda Ekoka font le 14 janvier 2021, f7 petits dons en Euros sur le site CAMEROONSURVIVAL (5,02€ /  9,13€ / 8,54€ / 7,23€ / 6,23€ / 5,13€ et 6,58€) et sont allés observer dans le compte Srtipe que tout était correct, ce qui les a conduits à une conclusion erronée selon laquelle tout se passe bien.

Or, le bug n’apparaît que lorsque les dons sont réalisés dans des monnaies autres que l’Euro, en l’occurrence le Dollars et la Livre Sterling.Or 91 dons ont été effectués dans d’autres monnaies que l’Euros.  C’est d’ailleurs ce que reconnaît l’ingénieur Ben Meredith dans une vidéo et confirmé par le consortium trois cabinets d’experts mandatés par Maurice Kamto. En outre, les deux auditeurs internes de Penda Ekoka indiquent que eux mêmes que « la fraude est difficile à réaliser parce qu’elle nécessite la complicité d’au moins deux personnes ».

Cerise sur le gâteau, après avoir constaté que l’argent collecté par Paypal et stripe était conforme à l’argent figurant dans le compte bancaire, les mandataires de Penda Ekoka vont copier frauduleusement sans accord la base de données de SCSI avec les contacts, adresses, téléphones et autres des contributeurs. Un acte qui sera découvert par les informaticiens du MRC et qui s’inscrit en violation du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Pourquoi … A lire très prochainement.Ainsi va la RépubliquePour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique.

Source: BORIS BERTOLT

commentaires
Loading...