Mamadou Mota Vice président du MRC embastillé: La violence du régime Biya ne doit en rien entamer la détermination que chacun de nous a de voir le Cameroun grand

0 104

Depuis près d’un mois, près de 259 militants du MRC sont sauvagement arrêtés et envoyés en prison; le Président National de mon parti (MRC) assiégé à son domicile privé par une cohorte de soldats à la solde de Paul Biya. C’est la réaction normale de la dictature la plus ubuesque et la plus méprisable !! Pour nous ce n’est nullement l’expression de la puissance de l’État. Au contraire il s’agit de l’expression d’une République villageoise aux mains de personnes arriérées et avides de violence.

Nous ne cederons jamais !

À mes chers amis, Ces arrestations n’altèrent en rien notre soif de changement et notre détermination, que la votre de même ne soit pas altérée.

Soyez plus forts que jamais, mobilisez – vous pour les consignes à venir. La prison est un levain pour la résistance contre un dictateur. Nous sommes en dictature et la plus grande prison c’est la peur .

La violence du régime ne doit en rien entamer la détermination que chacun de nous a de voir le Cameroun grand, le Cameroun réuni avec la partie anglophone, le Cameroun leader de la CEMAC, le Cameroun libéré et dépourvu de détourneurs éhontés de deniers publics .

Eux, nos ennemis pourrons mettre tout le monde en prison, mais jamais ne seront les maîtres du printemps.

Résistez , Ne baissez pas les bras, résistez , nous continuons d’être ensemble, RESISTEZ

Source: Mamadou Mota

Lire aussi:   Abdelaziz Moundé N.: La manipulation pour le positionnement de Franck Biya ne passera pas
commentaires
Loading...