Olivier Bibou Nisssck, balloté comme un colis entre la PJ, le tribunal militaire, Kondengui etc ..

0 103

.Un jour, d’autres Camerounais prendront les armes contre ce gouvernement. Ce ne sera ni moi ni le MRC, mais simplement des citoyens qui en ont ras-le-bol d’un tel niveau de barbarie, et qui voudront se faire justice eux-mêmes. Exactement comme les angliphones qui n’ont pas supporté qu’on tabasse des avocats et des enseignants et qu’on viole des étudiantes qui ne représentaient pas le moindre danger.

A ce moment là, souvenez-vous que tout a commencé avec la séquestration d’un Camerounais dans son domicile sans aucun motif, ainsi que l’arrestation d’un compatriote assis tranquillement chez lui avec sa femme un soir de septembre. Souvenez-vous qu’à l’époque, on avait empêché un Camerounais de célébrer son mariage avec la femme qu’il aime, juste à cause de son appartenance politique.Puisque les biyayistes sont amnésiques ( Alhzeimer en phase terminale ) comme le légume mort qui leur sert de président, ils auront déjà oublié les causes premières de cette nouvelle guerre. Tout comme ils ont déjà oublié d’où est partie la crise angliphone. Maintenant ils vous racontent que c’est parce que la BAS a cotisé pour acheter les armes.

Tout le monde sait que la BAS existait déjà en 2016. Ou bien ? D’ailleurs comment ont-ils fait pour faire rentrer les armes au Cameroun, vu qu’on a le meilleur système de renseignement au monde ?Plutôt que de profiter du pacifisme de la partie francophone et de dialoguer comme des gens civilisés, vous profitez de cette non-violence pour abuser de votre propre violence. Vous torturez, opprimez, menacez, abusez de la loi, parce que pour vous le pacifisme est un signe de faiblesse. Le jour où les pacifistes deviendront ACTIVISTES, vous serez les premiers à crier au scandale et au terrorisme. Dans vos têtes invisibles, un bon patriote est celui qui se laisse molester sans réagir.J’ai écouté les témoignages de nos frères torturés su SED, et je me suis demandé à chaque fois : ” Portaient-ils des armes quand ils marchaient ?”J’ai écouté mon ami Nelson Tada me dire le mois dernier : ” Wilfried le commissaire m’a demandé d’ouvrir les yeux et m’a mis les doigts dedans en criant : ” Je vais te les percer tu vas voir !”Voilà ceux qui tuent froidement des bébés sur le dos de leurs mères et qui fusillent une fillette de 4 mois sans la moindre gêne. Ce sont des assassins républicains.Aujourd’hui encore des gens vous disent : ” Arrêtez votre zèle et respectez vous-mêmes les lois et les libertés publiques ; parlez avec vos concitoyens “.

L’image peut contenir : 1 personne, debout

Mais vous persistez dans la même arrogance idiote de 2016 en retorquant : ” Ahhkaa, il faut même bien les fouetter dis-donc !”. Une bande de zombies écervelés qui ne comprennent rien à la chronologie politique. Aucune leçon tirée du passé, AUCUNE ! La brutalité comme seul projet de société.Sachez que bientôt vous devrez gérer le retour. Vos paroles sont toutes archivées ! Vous dites vous-mêmes que les marches ne donnent rien ; que le mouvement n’est pas suivi ; que feu Barthélémy est aimé des Camerounais … mais vous torturez encore les deux ou trois personnes qui sont allées marcher alors que vous prétendez que ça n’a de toute façon aucun effet. En mathématiques ça donne 32 gigas = 500 mégawatts.BANDE DE MALFRATS ! C’est Sankara qui vous parle : ” Un militaire sans formation politique et idéologique n’est qu’un criminel en puissance.” Il vous avait vus avant vous !Celui qui n’a toujours pas compris le concept de LÉGITIME DÉFENSE n’est qu’une sardine poilue.Et le plus gros crime de ce régime réside dans sa propre stupidité.

Lire aussi:   THE INSIDE WITH Dr ETAH EWANE

CLAUDE WILFRIED EKANGA EKANGA( Maudit soit le légume )

commentaires
Loading...