Me Emmanuel Simh annonce qu’il portera plainte contre RDPC pour propos mensongers contre sa personne

0 26

Personne de sérieux ne peut soupçonner Me Simh, Kah Walla, Me Élise Kom d’être des ennemis de la patrie. Ce sont à la limite des victimes du MRC. J’ai connu le RDPC avec Njoh Mouelle c’était un laboratoire d’idées. Je vois Messanga qui transpire dans les plateaux pour essayer de nourrir le débat. Je vois aujourd’hui un RDPC aphone, atone, amorphe, stérile depuis que notre pays connaît des turbulences. Qu’est-ce qui peut pousser un jeune en 2020 à adhérer au RDPC ? Sûrement un carnet d’adresses, des réseaux mais pas une vision, pas des idées novatrices.

Ce parti est comme enfermé dans un bunker où les membres sont unis jusqu’à la mort. Ils y sont entrés et ont refermés les portes et les fenêtres derrière eux. L’avenir de notre patrie se construira sans les partis politiques :trop sectaires et étouffants.Au NOSO pourtant berceau du RDPC ses élus et élites ce parti n’a pas brillé par ses efforts de résolution de ce conflit fratricide. Comment partir de la médiocrité à l’excellence, comment inscrire l’urgence de la pensée comme priorité, comment pratiquer le libéralisme communautaire ? Camerounais pensons, réfléchissons, proposons ne nous divisons pas !

Lire aussi:   Victorin Hameni Bieleu : « L’armée n’a plus les moyens de défendre le Cameroun »
commentaires
Loading...