Me Joseph Claude Billigha persiste et signe

0 180

Le dimanche 4 octobre, à DROIT DE REPONSE sur – ÉQUINOXE TV, on a vu Me Joseph Claude Billigha représentant du RDPC passer une très mauvaise soirée. On l’avait vu, en position de représentant du RDPC s’enflammer et carrement perdre le nord. Sa famille avait même craint pour sa santé. Ces proches lui avaient alors déconseillé de ne plus aller sur un plateau de télévision en présence des représentants du MRC. On lui avait conseillé de sursoir à ses sorties sur les plateaux télé. La conséquence est que depuis ce passage sa pression artérielle n’a fait que monter!! Sa famille sous les conseils d’un ami médecin de la famille de Yingui à Lognanga a conseillé à Me Billigha de s’éloigner des plateaux s’il aime sa santé. Suivra t-il le conseil???Nous le soulignions.

Mais que non. Il a fait semblant d’écouter sa famille. Contre l’avis de sa famille. Il n’avouera jamais qu’il a la pression à la maison contre ses sorties sur les plateaux. On comprend pourquoi il est revenu. On l’a ainsi vu narguer sa propre famille. Il a décidé de revenir sur les plateaux surtout depuis qu’il sait que le jeune homme qui l’avait fait transpirer le 4 octobre a été embastillé. Toutefois, Me Billigha est comme tous ces malades têtus qui n’acceptent suivre les conseils des médecins que lorsqu’ils sont véritablement cloués au lit. Ce que nous ne souhaitons à Pa Joe .

Bien qu’il ait déclaré se porter bien, sa famille continue de craindre pour ses sorties. D’ailleurs après son plateau du 22 octobre, une de ses cousines qu’il aime bien a déclaré: “ Si on t’a vendu au RDPC dit nous on va te détacher”. Me Joseph Claude Billigh est un soldat fièr et fidèle du Rdpc. Malheureusement ses positions anti-juridiques ne font plus honneur à sa profession .

Lire aussi:   SDF s'insurge contre les Fake news et le Kongossa de Jeune Afrique: John Fru Ndi dément avoir rencontré Paul Biya

Le conseil que l’on peut donner aux responsables de la chaîne Equinoxe c’est d’avoir très souvent un agent de santé en faction. On ne sait jamais. Parfois les débats sont tels que les tensiomètres voire les défibrilateurs peuvent être utiles. Comme dit ce viel adage: Prevenir mieux vaut que guérir.

Correspondance spéciale: Maggy S.

commentaires
Loading...