Drame de Kumba ou l’imposture ministérielle : Au nom du regime Biya: René Sadi s’enfonce dans le mensonge

0 119

Il y a quelques jours, René Emmanuel Sadi, ministre de la communication et porte parole du regime Biya déclarait:« que cet établissement n’a jamais été autorisée». Le ministre Sadi s’est une nouvelle fois exprimé sur le sujet le 26 octobre. Aujourd’hui une nouvelle version.

Maintenant c’est « l’ouverture du cycle secondaire dans cet établissement n’a jamais été officiellement autorisée, et ce n’est qu’en ce début d’année 2020/2021, que les enseignements ont effectivement démarrés au niveau du secondaire. » On comprend très bien que ce ministre dont le regime a déclaré une guerre inutile patine. Ne soyez pas surpris, bientôt il nous reviendra avec un communiqué disant que les toilettes de l’École Mother Francisca n’avaient pas reçu l’autorisation de fonctionner… Cameroun quand la gestion de la communication de crise se transforme en ping pong de mauvais goût.

Le gouvernement camerounais ne cesse de communiquer sur le drame de Kumba. Après une première déclaration, René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication s’est une nouvelle fois exprimé sur le sujet le 26 octobre.
Dans cette nouvelle sortie, le régime de Biya se dédouane de toutes responsabilités dans ce crime. Alors qu’il est accusé de n’avoir rien fait pour prévenir ce massacre de trop. Les critiques portent essentiellement sur le manque de protection de l’école “Mother Francisca International Bilingual Academy » où les victimes ont été tuées.

Voici l’intégralité du communiqué

KUMBA : SOUS LE CHOC ET PROFONDÉMENT
INDIGNÉ, LE GOUVERNEMENT N’A COMMIS AUCUN MENSONGE.
——————————————————————————-
L’heure n’est pas à la polémique stérile sur l’existence légale ou non de l’établissement scolaire où s’est déroulée la tragédie. Les indications données par le Ministre de la Communication à ce sujet sont conformes à la réalité.

D’une part, l’ouverture du cycle secondaire dans cet établissement n’a jamais été officiellement autorisée, et ce n’est qu’en ce début d’année 2020/2021, que les enseignements ont effectivement démarrés au niveau du secondaire.

D’autre part, le lancement de la rentrée scolaire 2020/2021 dans le complexe scolaire privé « Mother Francisca International Bilingual Academy », n’a pas été signalé aux autorités compétentes, c’est-à-dire, à la fois, aux autorités administratives et scolaires.

Enfin, les cours ont eu lieu un samedi, alors que les Ministres des Enseignements Secondaires et de l’Education de Base avaient formellement interdit la tenue des cours le samedi.

Au moment où le Cameroun tout entier pleure ses enfants, rien ne justifie qu’on veuille distraire l’opinion par des discussions qui nous
écartent de l’essentiel./.

MINCOM / CAMEROUN / 26 / 10 / 2020

Lire aussi:   Décès de Pa Achidi le théoricien du "politics na Njangui"
commentaires
Loading...