LA GUERRE EST DÉSORMAIS OUVERTE ENTRE MAURICE KAMTO ET PAUL BIYA

0 131

Au cours d’un point de presse donné ce lundi 07 septembre 2020 après la convocation des collèges électoraux en vue de l’élection des conseillers régionaux prévues le 06 décembre prochain, le Ministre de l’administration territoriale, Paul ATANGA NJI a en terme clairs menacé de faire de nouveau arrêter Maurice KAMTO et les militants du MRC s’il venaient à perturber le bon déroulement de ces scrutins.

En dépit de ces menaces, les responsables du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun en abrégé MRC ont annoncé des manifestations pacifiques à partir du 22 septembre prochain, jour du dépôt des candidatures pour les régionaux.

Pour le compte du régime de BIYA, Paul ATANGA NJI a mis en garde le MRC en ces termes codés: << En tapant sur une ruche d’abeilles, vous savez ce qui vous attend lorsque vous ne pouvez pas fuir. >> Comme une réponse du berger à la bergère, la réaction du MRC où de ses sympathisants n’a pas tardé. L’avocat Me Christian NTIMBANE BOMO de la société civile a répondu à ATANGA NJI en employant le même type de rhétorique en ces mots: << Une simple fumée neutralise les abeilles. Et si les abeilles étaient si redoutables, il n’ y aurait pas autant de miel sur les petites étalés des marchés du quartier. >> Wilfried EKANGA du MRC a renchéri dans le même sens que l’avocat en fulminant : << Si les hommes avaient peur des abeilles, il y a longtemps que le miel ne se consommerait plus.>>

Rappelons que le mois dernier, Maurice KAMTO menaçait d’appeler les Camerounais à se mobiliser pour chasser Paul BIYA du pouvoir au cas où il convoquait une élection sans au préalable avoir révisé le système électoral et trouver une solution à la crise anglophone. Comme un défi, le président Paul BIYA a donc signé un décret ce 07 septembre 2029 convoquant les collèges électoraux pour les élections régionales.

Lire aussi:   Maurice KAMTO quitte la salle de l'audience de règlement du contentieux électoral en catastrophe

C’EST DIRE QUE LA GUERRE EST DÉSORMAIS OUVERTE ENTRE LES DEUX TITANS

commentaires
Loading...