Piégé par le Président élu Maurice Kamto, le gouvernement doit inévitablement prendre un coup sec.

0 1 545

Leonide Mfoum , jeune , MILITANT UNDP analyse la sortie de Atanga Nji !
<< CRISE À CORONAVIRUS AU CAMEROUN: APRÈS FAME NDONGO, LE SÉRAIL, SANS GRANDE CONVICTION ENVOIE ATANGA NJI RÉPONDRE À KAMTO. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Kamto crée de l’émoi au sein du sérail.

Après sa première sortie sur le thème de la mobilisation du gouvernement face à la pandémie du coronavirus, sortie à laquelle pas moins que le grand prof Fame Ndongo lui a donné du change, c’est au tour d’Atanga nji d’affronter Maurice Kamto suite à sa seconde lettre qui donnait des instructions officielles de mobilisation d’un fonds de solidarité que son parti était en train de mettre en œuvre.

La sortie du MINAT est donc un acte régalien à la quasi limite du respect de la loi puisqu’avant cette sortie, Cabral Libii a été le premier à mobiliser des fonds notamment pour financer sa campagne sans qu’il ne lui soit rien objecté. Le MINAT dit pourtant non à Kamto quand il s’agit de mobiliser des fonds pour financer le volet social du plan qu’il a initié en faveur de la lutte contre le coronavirus devant la vacuité de l’initiative du gouvernement de tout arrêter.

Pour savoir ce qui se passe, il faut aller au fond des cartes afin de décrypter la sortie du MINAT pour mieux le comprendre. Lors de sa prémière sortie à laquelle Fame Ndongo a répondu, Kamto critiquait la mobilisation du gouvernement en jugeant d’inappropriées les mesures édictées par le PM et qui étaient au nombre de 13. Ce qui a en plus énervé le sérail, c’est que Kamto ait fait cette critique sous forme de dénonciation de l’incompétence du gouvernement qui, selon lui viendrait de la manière dont ceux qui nous dirigent se sont arogés le pouvoir. Selon lui, elle procède du vol et de la fraude. Dans cette même sortie, il enjoignait Paul BIYA de prendre ses responsabilités en s’adressant par lui même aux camerounais que de se murer dans un silence méprisant alors que le pays et des vies sont ménacés. Il disait qu’il demanderait au peuple de prendre ses responsabilités si Biya au bout du terme qu’il lui avait donné ne faisait aucun geste.

Dans sa seconde sortie donc, Kamto aussi vindicatif a présenté un programme qu’il s’est mis à appliquer. En réalité et en termes d’alternative politique, il était difficile pour le gouvernement de faire mieux. Le programme de Kamto, en plus d’être réaliste et dosé était à bien des égards quasi identique à ceux de nombreux pays qui sont jugés être au même niveau, voire moins que le nôtre. Le gouvernement, toute honte bue aurait donc dû accuser le coup en revenant présenter quelque chose de bien plus ambitieux, que non! Au lieu de cela, nous assistons à une escalade verbale et à des invectives. Après Fame Ndongo, c’est au tour d’Atanga Nji de sortir pour mettre fin à l’initiative de Kamto. Pourquoi? En réalité, notre gouvernement n’a pas les moyens d’une telle ambition. L’incapacité à réaliser les infrastructures de la CAN montre que nos caisses sont vides. Bien plus, nous avons un programme avec la banque mondiale et le FMI en plus des nombreuses guerres qu’il faut financer. Le gouvernement est donc incapable d’une telle dépense.

Lire aussi:   Chris Fomunyoh: «Il y a encore des tueries et des morts chaque jour qui passe et cela est intenable.» au sujet de la crise anglophone

Kamto et ses experts qui le savent l’ont donc piégé. En réalité, quelque soit la façon dont on tournait ce problème, le résultat aurait été le même: le piège de Kamto va toujours se refemer sur BIYA. Hypothése 1: Atanga NJI interdit le déploiement de Kamto et le mrc renonce: Avec le déploiement minimal du gouvernement, la pandémie va prendre de l’ampleur en causant morts et détresse. Kamto va accuser Biya d’avoir abandonné le peuple en ne faisant rien, ce qui pourrait aboutir à un soulèvement, encore qu’il faudra subir la récession économique de laquelle nous ne savons pas le temps que nous prendrons pour en sortir. Les camerounais pourront-ils concentir un tel sacrifice, eux qui n’ont connu que la souffrance tout le règne durant de Biya? Hypothèse 2: le gouvernement laisse Kamto éxécuter son projet: Il sera de fait acté l’incapacité de BIYA à gouverner. Devant les souffrances que le peuple va endurer avec pour légitime protecteur Kamto qui se sera démener pour apporter soutien et secours à ce peuple, c’est lui de son propre chef qui va marcher sur Etoudi pour déposer Biya et couronner Kamto. Voyez, les choses ne sont pas si simples, d’où les hésitations à répondre à cette deuxième lettre de Kamto. Le gouvernement marche donc sur des braises ardentes. >>

Johnson Azemshu

commentaires
Loading...