Vers la libération de Sisiku Julius Ayuk Tabe : Macron a-t-il téléphoné à Biya ?

0 217

Le Chef séparatiste ambazonien et ancien premier président de la République fédérale d’Ambazonia pourrait être libéré prochainement. Condamné à vie il y a plusieurs mois en compagnie de neuf autres leaders séparatistes anglophones dans un procès que l’on a qualifié de stalinien devant le tribunal militaire de Yaoundé. Ils ont été reconnus coupables de tous les chefs d’accusation retenus contre eux. En plus de la prison à vie, ils ont également écopé d’une amende de 250 milliards de francs CFA (381 millions d’euros).

Toutefois, selon de nombreuses sources, de nombreuses pressions sont actuellement exercées sur le président Biya. Ce qui revient à dire que le chairman Sisiku pourrait sortir de la prison de Kondengui. Cette libération pourrait marquer ainsi, le début d’une véritable négociation directe avec les séparatistes et les autres parties en conflit. Le régime Biya devrait s’y soumettre s’il ne veut pas entrer dans le club d’Etat paria.

Il faut rappeler que depuis 2016, certains partis politiques comme le SDF et MRC ont toujours prôné une négociation directe avec les séparatistes. Il est clair que mieux vaut tard que jamais. Car il est vraiment temps de mettre fin à la guerre qui aurait déjà fait plus de douze mille victimes en plus de contraindre plus de 50 mille Camerounais en exil au Nigeria et près d’un million de déplacés internes. Éviter de nouveaux massacres de civils comme celui de Ngarbuh est impératif

Vivement que cela arrive….

Lire aussi:   CAN A PART : LA CONSTRUCTION DU COMPLEXE SPORTIF DE JAPOMA S’ACHÈVE QUAND ?
commentaires
Loading...