Firmin Ayissi: «Elimbi Lobé, le Pr. Kamto et vous ne jouez pas dans le même championnat.Vous êtes en tous points de vue un tonneau vide qui fait beaucoup de bruits»

0 103

Si aujourd’hui on vous confiait les rênes du MRC, vous comprendriez qu’on a donné de la confiture à un cochon. Le Professeur Maurice Kamto et vous ne jouez pas le même championnat. Lui c’est la Champion’s League, et vous la deuxième division régionale, pour ne pas parler des inter-quartiers.

J’ACCUSE ABEL ÉLIMBI LOBE

Comment la haine viscérale et le tribalisme obssessionnel peuvent-ils pousser certains de nos compatriotes ( pardon certains de nos cons patriotes à semer à ce point les germes de la division)? Comment comprendre que certains prétendus hommes politiques de la trempe de Élimbi Lobé, aient pour seul fond de commerce que la médisance, l’insulte, le colportage des fausses nouvelles et j’en passe. Comme des milliers de Camerounais d’ici et d’ailleurs, j’ai regardé il y a quelques jours sur la très sérieuse chaîne de télévision STV, une émission présentée par le tout aussi sérieux journaliste Dipita Tongo. Plutôt que de jouer cartes sur table, Abel Élimbi Lobé, l’air amaigri, le regard pitoyable et la mine patibulaire, s’est limité, toute honte bue, à ressasser toute la haine qu’il nourrit contre le très vénéré Professeur Maurice Kamto, officiellement deuxième à la dernière élection présidentielle du dimanche 7 octobre 2018 au Cameroun. inutile de pinailler sur ce classement dont toutes les personnes sérieuses et de bonne foi savent qu’il est entaché d’irrégularités criardes. Ce qui a d’ailleurs valu au brillant juriste qu’est le Professeur Maurice Kamto de passer plus de huit mois en prison, en même temps que plusieurs centaines de ses militants et alliés politiques majeurs.
La libération de ces prisonniers politiques il y a quelques jours vous a à coup sûr fait perdre le sommeil. Tant et si bien qu’on ne serait pas surpris de vous voir pendu ces jours-ci. Soit!
Pour en revenir à l’émission sus-evoquée, pendant tout le temps du débat, vous n’avez inspiré que de la nausée du fait de vos propos infâmes. J’ai chaque fois bondi de stupeur chaque fois où la parole vous a été donnée. Je suis chaque fois tombé de mon fauteuil dès lors que votre masturbation commençait. À longueur d’émission, vous avez semblé signer votre démission politique. Vous n’aviez alors qu’un mot dans votre bouche qui, manifestement, implore depuis quelque temps l’attention du RDPC. Bon Dieu!

Lire aussi:   Cameroun: première apparition publique depuis janvier du leader séparatiste anglophone


Vous avez apparemment créé un nouveau parti politique : le PEK( Parti des Ennemis de Kamto). Sachez que vos militants vont se compter sur le bout des doigts.
De quoi plaindre votre sort! Pendant que le Professeur Maurice Kamto cultive son jardin politique, vous tombez en vice, oubliant que << L’homme qui tombe facilement en vice, en vertu de relève très difficilement>>. Vous signez chaque jour davantage votre arrêt de mort politique. Le Professeur Maurice Kamto que vous prenez du plaisir à vouloir traîner dans la boue par simple jalousie tribale aurait pu vous avoir comme minable étudiant pour vous enseigner que <>.


Vous êtes en tous points de vue un tonneau vide qui fait beaucoup de bruits. Vous parlez trop, mais jamais vous n’aurez la toile de Maurice Kamto, le Professeur dont l’intelligence et les stratégies politiques font l’unanimité. Dommage que vous n’ayez pas encore compris que << les bègues sont ceux qui ont le plus de bec>>. Pour votre gouverne, sachez que comme me l’a enseigné il y a 20 ans le Professeur Maurice Kamto,<< trop parler nuit et trop gratter cuit>>. Quand comprendrez-vous que votre tribalisme exacerbé et singulièrement à outrance ne changera rien à ce que les Camerounais, dans leur immense majorité, savent de leur idole politique, le Professeur Maurice Kamto. En vous regardant malgré moi sur STV l’autre soir, j’ai gardé une oreille pour votre accusé, votre éternel accusé, le Professeur Maurice Kamto. Vous vous êtes noyé en croyant noyer votre chien innocent que vous accusez de rage.

Lire aussi:   The Force of Dialogue or Dialogue as a Farce?

Quel gâchis !!!!Vous vous êtes comporté comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Vous avez jeté l’eau du bain avec le bébé.

Votre décret de mort politique vient d’être signé par vous-même. Ni la Procréation médicalement assistée à la mode dans les pays plus développés que le nôtre, ni la Gestation pour Autrui à l’ordre du jour dans ces mêmes pays ne pourraient vous faire renaître de vos cendres politiques. Votre glas politique vient de sonner. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. Mieux que quiconque, le Professeur Maurice Kamto que vous croyez avoir jeté à la vindicte populaire, sait que<< goutte à goutte, la mer s’égoutte>>.

Je peux me vanter d’avoir été l’un des millions d’étudiants du Professeur Maurice Kamto qui nous a toujours enseigné l’amour d’autrui, le respect des institutions républicaines et des symboles de l’État, l’intégration nationale, etc.

Je suis originaire de la Vallée du Ntem dans la région du Sud, mais je n’accepterai, pour rien au monde, que ce brillant enseignant et éminent homme politique soit à ce point taxé de tous les noms d’oiseaux par un homme sans épaisseur comme vous. Honte à vous qui avez axé votre philosophie politique autour du tribalisme et de injures de seconde zone. Une fois de plus,<>.

Si aujourd’hui on vous confiait les rênes du MRC, vous comprendriez qu’on a donné de la confiture à un cochon. Le Professeur Maurice Kamto et vous ne jouez pas le même championnat. Lui c’est la Champion’s League, et vous la deuxième division régionale, pour ne pas parler des inter-quartiers.

Lire aussi:   Les manœuvres d'intimidation ont commencé. Voilà le pays du regime Biya: L'expérience de la force en marche

Continuez à vous comparer au Professeur Maurice Kamto, serait synonyme de vous faire trop d’honneur ou de faire de vous, une mouche, un éléphant. À chacun sent bon sa merde. À bon entendeur…


Firmin Ayissi (Ancien étudiant du Professeur Maurice Kamto)

commentaires
Loading...