VOICI POURQUOI PAUL CHOUTA A ETE ARRÊTÊ par Theophile Ewane

0 157

Paul CHOUTA a été interpellé le mardi 28 mai 2019 aux environs de 20h par des policiers en civil sans mandat d’amener, ni convocation. puis conduit sur les motos à la PJ de yaoundé.

Une fois à la PJ, il lui a été reproché d’avoir diffamé et insulté la sulfureuse écrivaine Calixte Beyala dans une lettre publique intitulé <> et diffusée sur la page Facebook <> . Or cette lettre attribuée à Paul chouta n’ est jamais de lui et n’a jamais été diffusée sur sa propre page Paul Chouta.

L’ auteur de ce texte est bel et bien le célèbre Kand owaski qui l’a lui même signé et publié sur son mur Facebook et plusieurs autres Fora et repris par certaines pages Facebook le 02fevrier 2019. La page TGV de l’info est ouverte à plusieurs auteurs et n’est pas la page de Paul chouta. On se souvient que Paul chouta publiait des articles sur le mur du 4eme pouvoir et beaucoup de personnes ont cru que c’était sa page. Il a d’ailleurs fait un communiqué qu’il n’était pas le propriétaire de cette page.

Un autre texte portant sur la diffamation imputé à Paul chouta (PC) est un texte anonyme publié dans des groupes Facebook avec pour titre :<> .Ce texte a été sciemment publié plusieurs fois dans les sites d’informations sur la toile avec comme auteur Paul chouta . Pourtant ,il n’est pas de Paul CHOUTA qui ne l’a jamais publié sur son mur. Tous ceux qui suivent Paul chouta savent très bien que ce dernier signe tous ses textes avec la mention <>.

Lire aussi:   ALICE NKOM DEMANDE LA LIBERATION DE KAMTO: Qui conseille même Paul Biya
Image may contain: 1 person, text

Notons que toutes ces accusations ont un lien étroit avec une vidéo virale de CALIXTHE BEYALA qui a fait le tour de la toile il ya plusieurs mois où elle agressait un jeune avec la pierre à la main à Douala devant lécole <> situé juste à côté de son domicile à makepe.

Selon les informations qui nous proviennent au sein du sérail les accusations portées contre Paul Chouta ne sont que des prétextes pour museler ce brillant lanceur d’alerte et influenceur web. Le but visé est de l’envoyer en prison pour et l’éliminer physiquement. Car malgré de multiples agressions et intimidations, il est toujours resté égal à lui-même et a toujours gardé sa posture de dénonciateur et d’éclairer.

Ce n’est pas d’ailleurs la première fois qu’on essaie d’ attribuer des pareils texte s à Paul Chouta pour l’inculper.On se souvient qu’ un certain Ernest Obam avait dupliqué la page le TGV de l’ info et y faisait des posts de haine et de division.

Lorsqu’il a été identifié il a aussitôt supprimé la page. Aujourd’hui encore des faux comptes Paul Chouta existent sur Facebook avec sa photo dans le but de le discréditer en diffusant des messages qui peuvent constituer des infractions contre lui.

Il n’est pas de secret que nombreux soutiens du régime demandaient la tête de Paul Chouta pour lui régler des comptes. Ce d’autant plus qu’une véritable chasse aux bamilékés est engagée à travers leurs enfants dans ce pays. Il va falloir désormais le dire sans avoir peur.

Paul Chouta, qui ira encore en prison alors qu’il n’y a aucune preuve qu’il est l’auteur des écrits qui lui sont reprochés

Lire aussi:   Le message du Président Maurice Kamto aux compatriotes des régions du NOSO et l'impératif de la poursuite de la resistance nationale au Hold- Up électoral

Des intellectuels camerounais basées dans la diaspora constitués en comité ont décidé de saisir les autorités françaises pour que la médaille de légion d’honneur soit retirée à Beyala du fait de sa collaboration affirmée avec la satrapie au pouvoir à Yaoundé pour embastiller les lanceurs d’alerte et aussi pour ses propos de haine tribale qui ont été collectées. Des associations Françaises contre les discriminations seront aussi saisies pour appuyer cette initiative.

Pour information Paul Chouta est journaliste en service au site d’ information cameronweb depuis près de 2ans aujourd’hui. Il beneficie à cet effet de la protection accordée aux journalistes par la loi camerounaise sur la communication sociale de décembre 1990 qui interdit de faire arrêter des journalistes par des plaintes. Cette loi dit clairement qu’en cas de diffamation, Le journaliste est cité devant un tribunal et non devant le parquet. Il a 05 jours à compter de la citation directe et non de la plainte pour apporter les éléments de preuve. A cet effet l’arrestation de Paul CHOUTA par les policiers et le parquet de amougou Belinga, le grand ami de calixthe Beyala est illégale.

Lundi prochain Paul est supposé aller présenter les examens de fin de second semestre dans son campus à ISTIC situé nouvelle route nkolbisson à Yaoundé. C’est une année scolaire qu’il va certainement perdre pour des faits dont il n’est pas l’auteur.

C’est d’ailleurs son camarade de classe qu’on a conditionné pour enlever Paul Chouta. Nous y reviendrons dessus. Paul Chouta le prisonnier politique et tribal est marié d’une très jeune femme et est père d’une fille de 2ans toutes interdites de lui rendre visite .
Nous admirons don courage. Et il se dit prêt à aller injustement en prison au cause de ses idées et de sa tribu.

Lire aussi:   Partir à tout prix: Et à quel prix?

Source: Theophile Ewane.

commentaires
Loading...