CEREMONIE DE REMERCIEMENTS DE PAUL BIYA A BAYANGAM: FOTSO VICTOR PRESCRIT L’ISOLEMENT DE TOUS CEUX QUI COMBATTENT PAUL BIYA

0 174

Fotso Victor a ravi la vedette à tous les participants au meeting organisé à Bayangam pour remercier Paul Biya d’avoir reconduit le Minresi Madeleine Tchuinté, fille du Koung Khi dans le gouvernement du 4 janvier dernier.

L’équipe de campagne du Rdpc lors de la dernière élection présidentielle dans le Koung Khi vient de tenir un meeting à Bayangam. C’était le 2 mars dernier. De portée hautement politique, ce meeting n’en a pas moins gardé sa dimension strictement familiale. Deux indices le témoignaient. D’abord le cadre choisi qui était la Résidence de Madeleine Tchuinté et ensuite la qualité des invités et des intervenants. C’était en famille et Madeleine Tchuinté n’a invité aucune personnalité étrangère au Koung Khi en dehors du chef supérieur Baham qui est venu soutenir ses homologues de Koung Khi (Bayangam, Batoufam et Bandjoun). Plusieurs discours ont meublé cette cérémonie. D’abord le maire de la commune de Bayangam qui a dit que ses camarades et lui tiraient ainsi les dividendes de la victoire du Rdpc,  » la victoire de la vérité sur le mensonge « . Sans revenir sur les réalisations de Madeleine Tchuinté dans sa commune, il a apprécié la création d’une antenne de l’Irad à Bayangam. A sa suite, le sénateur suppléant, président de section hôte du Rdpc Koung Khi Sud à Bayangam, l’Honorable Nono Henri a lui aussi célébré Madeleine Tchuinté dont le maintien aux affaires est le résultat du maillot que  » tous ont mouillé à la base dans le Koung Khi « . Puis il a appelé à l’union sacrée derrière le Minresi.  » Elle est le ministre de la République et qui dit ministre dit porte-parole  » a-t-il conclu. A sa suite Tagne Christian est monté au pupitre comme porte-parole des présidents de sections du Koung Khi.

Après des propos flatteurs tant à l’endroit de Madeleine Tchuinté que de Paul Biya pour  » leurs nombreuses opportunités offertes aux jeunes « , il a dit que les jeunes du département étaient disposés à reconduire leurs efforts pour la réédition des succès du Rdpc lors des prochaines consultations à la condition qu’ils soient effectivement associés aux affaires. Le 4e intervenant était Mme Sohaing Colette qui a ainsi pris la parole en qualité de porte-parole des présidentes de sections Ofrdpc du Koung Khi. Même litanie d’éloges à l’endroit de Paul Biya et de Madeleine Tchuinté, la Reine mère du département, Mafo Buh Guong Guong, à qui elle a souhaité beaucoup de bonheur dans la poursuite de son œuvre de modernisation de l’arrondissement de Bayangam. L’honorable Kouinche Albert, porte-parole des Présidents de sections Rdpc du Koung Khi est par la suite monté au pupitre pour saluer la décision de Paul Biya de reconduire Madeleine Tchuinté au gouvernement :  » L’attente a été longue mais l’acte du chef de l’Etat a été posé, et, dans le sens que nous voulions  » a-t-il dit avant de baptiser Madeleine Tchuinté, Mafo Buh Guong Guong, comme étant  » la fille de la force de l’expérience « .

Lire aussi:   POURQUOI PAUL BIYA EST -IL LE SEUL BETI CANDIDAT DES REGIONS DU CENTRE ET DU SUD ?

MISE EN GARDE
Après le maire, après le président de la section hôte, après le porte-parole des présidents de sections Ojrdpc du Koung Khi, après le porte-parole des présidents de sections Ofrdpc du Koung Khi, après le porte-parole des présidents de sections Rdpc du Koung Khi, la patriarche Fotso Victor a tenu à dire un mot en sa qualité de coordonnateur départemental des activités du Rdpc dans le Koung Khi.

Visiblement épuisé par la maladie, lui-même a dit qu’il était venu à ce meeting contre l’avis de ses médecins qui l’ont déjà enterré 4 fois.  » Je suis un mort-vivant  » a-t-il rappelé.  » Je ne devrais pas venir, mais comme je savais que j’allais trouver les gens chez Madeleine Tchuinté que je connais très bien et qui me connait de longue date, je suis venu pour leur dire les choses que j’ai sur le cœur.  » La suite du propos du promeneur de Hiala est une charge sans fin contre  » ceux qui calculent la chaise de Paul Biya « . Quelques perles entendues de son propos :  » Celui qui a gagné la dernière élection présidentielle, c’est Paul Biya ! « ,  » Aux nouveaux politiciens qui s’agitent, dites-leur que le pouvoir ne se partage pas ! Et il faut qu’ils retiennent que Paul Biya n’est pas là à la suite d’un coup d’Etat. »,  » J’ai donné des ordres ici que s’il y a des gens qui ne veulent pas soutenir Paul Biya, qu’on les fasse sortir « ,  » Mgr Ndongmo avait dit à Fochivé que même les anges peuvent faire un coup d’Etat. C’est ce qui s’est passé quand Ahidjo s’est écarté pour remettre lui-même le pouvoir à Paul Biya. C’était le coup d’Etat des anges pas celui de Paul Biya. « ,  » Ceux qui veulent renverser Paul Biya doivent aller dire à ceux qui les envoient que cette mission les dépasse. On peut vous envoyer faire quelque chose et vous dites à votre commanditaire que l’affaire-là vous dépasse « .  » Bien que malade, je suis parti de mon lit d’hôpital à Paris pour venir voter moi-même et j’ai voté Paul Biya parce que nous savons tous qu’il allait gagner et que c’est lui qui a le pouvoir.

Ce n’est pas aujourd’hui que je vais laisser la route pour marcher dans la brousse « ,  » Dans les milieux des Bamiléké où je suis (ndlr : milieux associatifs des tontines et autres réunions), s’il y a des gens qui ne veulent pas Paul Biya, qu’ils en sortent. Ce n’est pas moi qui dois partir, c’est eux ! « ,  » Pour les élections de cette année, que les adversaires de Paul Biya se préparent. Je suis de retour. Je suis là. On va se retrouver. « ,  » Qui est celui qui vient nous faire trembler comme ça ? « 

Lire aussi:   CHANTAL BIYA NE COMPRENDS PAS LA VERITE , ELLE COMPREND LE FOUP FAB

TRANSPARENCE
Après ce discours éminemment paternaliste de Fotso Victor, discours aussi d’un coach à l’ancienne qui remobilise ses troupes en les invitant parfois à l’anti jeu pour obtenir les résultats, place est revenu à Madeleine Tchuinté pour la dernière intervention du jour. Après avoir déclamé sa  » joie, satisfaction et humilité d’être parmi ceux qui ont œuvré à la victoire de Paul Biya dans le Koung Khi avec plus de 15 points sur son suivant immédiat « , avec son style à elle, elle est allée dans le même sens que ses prédécesseurs en rappelant que les dirigeants du Rdpc du Koung Khi devaient se féliciter des victoires passées mais devraient rester très mobilisés pour les échéances à venir.

Comme Fotso Victor et les autres prédécesseurs, elle n’a pas prononcé le nom de Maurice Kamto ou du Mrc une seule fois dans son propos, mais tout le monde a perçu l’allusion quand elle a déclaré avec force :  » L’élection présidentielle est désormais derrière nous. C’est terminé !  » Personne ici ne devant suivre l’agitation postélectorale qui a conduit certains en prison.  » Tournons la page et préparons-nous pour l’avenir. Les objectifs sont connus : Notre parti, le Rdpc doit conserver les 2 sièges de députés et les 3 mairies du Koung Khi  » a-t-elle ajouté. Là où d’autres usaient de menaces pour persuader les fils du Koung Khi à suivre le Rdpc, Madeleine Tchuinté a convoqué la transparence et les gratifications.

Transparence par rapport aux efforts précédents quand elle a remis le bilan des contributions pour la dernière élection présidentielle dans le Koung Khi. 82.215.000 FCFA avaient été collectés pour le Koung Khi. Le compte d’emploi de cet argent est disponible et chaque contributeur peut vérifier son effort dans cette liste où on voit que Fotso Victor de son lit d’hôpital depuis Paris avait quand même envoyé 10.000.000 FCFA et que Paul Biya lui-même a contribué 11.000.000 FCFA pour soutenir ses équipes de campagne dans le Koung Khi. Transparence et gratifications avec la décision de Madeleine Tchuinté d’allouer des pagnes du 8 mars à toutes les présidentes de comité de base et de cellule du Rdpc dans le Koung Khi.

Lire aussi:   Hold up électoral d'octobre 2018: Le président élu KAMTO Maurice publie les résultats que le Conseil constitutionnel ne voulait pas investiguer..

Tous les militants sont repartis aussi avec des cartons de savon, des semences améliorées à haut rendement de haricot et de maïs et surtout 1.000.000 FCFA par section comme frais de leur déplacement. Avec un tel encadrement et de telles motivations, on peut comprendre l’empressement des soldats de la victoire du Rdpc, à remonter très vite sur le champ de bataille des prochaines élections locales.


Michel Eclador PEKOUA
A Bayangam
Copyright Ouest Echos n° 1069.
Souscrire un abonnement de 20.000 FCFA/an pour accéder à tous les articles en ligne de Ouest Echos

commentaires
Loading...