AYEM MONGER, LE BRAQUEUR INVISIBLE DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE, CONSEILLER DE PAUL BIYA

0 461

C’est ce qu’on appelle les “ hommes de l’ombre”. Invisible à la limite, mais très influent au sein de l’appareil d’Etat. Ayem Monger, enseignant d’économie à Soa est depuis plusieurs années conseiller économique à la présidence de la République et rattaché au secrétariat général tenu par Ferdinand NGOH NGOH, l’actuel vice-Dieu.

Cet homme très discret est celui qui valide actuellement les dossiers économiques. Depuis le départ de Seraphin Magloire Fouda de la Présidence de la République, il est l’alpha et l’oméga des décisions financières à la présidence de la République. 95% des dossiers reçoivent son accord.

Il n’est donc pas surprenant qu’il ait été choisi par Paul Biya comme membre de la TASK FORCE pour organiser la CAN 2019. La Task Force qui a validé les 51 marchés de la CAN 2019 dont 41 ont été de gré à gré. Une Task Force constitué de Ferdinand NGOH NGOH, Seraphin Magloire Fouda, secrétaire général des services de la primature et Ayem Monger.

Rien de surprenant que les scandales de la CAN 2019 associent principalement ces trois individus qui se connaissent bien et travaillent ensembles depuis des années.

Ce qu’il convient de savoir c’est que Ayem Monger est d’abord un très grand ami de Seraphin Magloire Fouda. Ils se connaissent depuis que l’actuel SGPM était doyen de la faculté économique de l’université de Yaoundé II. Lorsqu’il est ministre de l’enseignement supérieur, Jean Marie Atangana Mebara fait venir Ayem Monger au MINESUP comme chargé d’études. Puis lorsque Atangana Mebara monte secrétaire générale de la présidence de République il est appelé et sera nommé chargé de mission. il nourrit le projet de “ tirer “ son ami. Ainsi sous le prétexte d’alléger sa charge de travail et pour des besoins d’efficacité il fera valider par Paul Biya l’arrivée de Seraphin Magloire Fouda à la présidence de la République. Quand NGOH NGOH est nommé SGPR les trois lient une amitié qui se consolide jusqu’à ce jour.

Lire aussi:   Washington pourrait s'interesser à la crise anglophone

Le gang des trois s’est donc constitué pour prendre le contrôle des Finances de la République, des marchés mais également de l’administration. Ferdinand NGOH NGOH se chargeant à cet effet de placer leurs hommes dans les administrations.

Les anciens étudiants de Ayem Monger soilignent d’ailleurs qu’il avait échappé à une bastonnade à l’université pour avoir décidé de donner 03/20 à tout un amphi. Il n’a eu la vie sauve que grâce à la magnanimité d’un groupe d’étudiants. Rien d’étonnant qu’il a exporté cette méchanceté à la présidence de la République au point de faire échouer l’organisation de la CAN 2019 du fait de leur gloutonnerie financière.

A suivre: Les documents qui montrent que le Fils de NGOH NGOH, Constant Moukoko, Ferdinand NGOH NGOH et Ayem Monger ont trafiqué le marché de 6 milliards octroyé au départ à la société française ALCOR. Dites à Grégoire OWONA que les pièces à convictions sur son implication dans la CAN 2019 sont en cours de collecte.

BORIS BERTOLT

commentaires
Loading...