Les audiences secrètes sont anti-constitutionnelles: Sisiku AyukTabe & Co jugés au secret

0 126

UNE IMAGE VOLÉE de la salle d’audience lors de la dernière comparution devant le tribunal militaire du leader séparatiste ambazonien Sisiku Julius Ayuk Tabe – arborant ses attributs de notable coutumier de la Manyu — et de ses compagnons enlevé en janvier dernier à Abuja par un commando armé nigérian… La deuxième photo est un selfie de Sisiku AyukTabe avec l’un de ses avocats — parmi lesquels on compte: Felix Agbor Nkongho et Ajong Stanislaus… On doit cette mascarade à la mobilisation tous azimuts suite à leur enlèvement. Les audiences demeurent secrètes en violation du droit universel sur la publicité et la contradiction au prétoire.

Jean Marc Soboth

Lire aussi:   La vérité de Constant Omari le vice-président de la Caf:«Le Président Biya, il savait que l'organisation serait retirée au Cameroun"
commentaires
Loading...