« Si c’était la CAF qui avait organisé le Comice agro-pastoral d’Ebolowa elle nous l’aurait aussi finalement retiré pour les mêmes causes »

0 69

Ma Réponse hier à un grand frère ministre dans un forum des élites du Sud: « Si c’était la CAF qui avait organisé le Comice agro-pastoral d’Ebolowa elle nous l’aurait aussi finalement retiré pour les mêmes causes ou presque : retards dans l’organisation et les infrastructures. Savez -vous combien d’années après le Comice, l’hôtel du Comice a été livré ?? 2018 soit 8 ans après !!!). Savez-vous si l’aéroport d’Ebolowa prévu et promis pendant le Comice verra encore le jour ? Je ne parle même pas des routes promises, annoncées ou entamées comme la route Kribi – Akom2 dont l’état piteux oblige encore l’homme du Sud à passer par 2 régions (le centre et le littoral). Pour rallier 2 chefs-lieux de département de sa région (Kribi et Ebolowa)

Dois- je rappeler que toute la grande élite du Sud était assise aux 1eres loges et applaudissait à tout rompre quand le Président de la République prenait l’engagement que tous les chantiers non achevés ou réalisés avant le Comice d’Ebolowa seront effectivement et rapidement livrés après le Comice.

C’était devant les populations locales qui ne voulaient pas d’un Comice au rabais au départ. Qu’avons- nous fait pour que cette promesse présidentielle et cet engagement à l’égard des siens s’accomplissent ?? Ou’ en sommes-nous ? Il est important de préciser que contrairement quelque peu à la CAN, les finances publiques étaient bonnes avec un prix du baril de pétrole en plein envol. Ce n’est donc pas l’argent qui a manqué de 2011 à 2015 au moins.

Savez-vous en quelle hypothétique année la route Sangmélima – Mengon (80 kms seulement) sera finalement livrée plus d’une décennie après le lancement des 1ers travaux ?? Savez-vous si l’usine de transformation de manioc de Sangmélima aujourd’hui en pleine décrépitude sera encore sauvée un jour (elle qui était pourtant annoncée comme un fleuron et maillon important de notre future industrie de transformation et précurseur d’une grande chaîne de valeur sur le plan national). Etc…

Lire aussi:   Les citations hilarantes que Mugabe nous laissent:« Le problème lorsqu’on sort avec des filles minces c’est qu’on ne sait pas si elles ont besoin d’amour ou de nourriture »

Alors continuons la politique du folklore au lieu de nous mobiliser à vraiment aider le Président de la République ds la réalisation et la concrétisation des bons projets et ambitions qu’il n’a cessé d’avoir pr son pays.

Continuons à être des experts de la politique de bouc-emissairisation en cherchant toujours les causes de nos insuffisances ailleurs et en étant prompts à voire la paille dans l’oeil de nos opposants visibles et pas la poutre dans nos propres yeux…cette fois mettons encore toute la faute sur la CAF et son Président pour que rien ne bouge jusqu’au prochain échec ou manquement (on fabriquera le moment un coupable extérieur ou on parlera de complot)…

Mais comme le dit un adage philosophique bulu « le MOI croit se moquer D’AUTRUI sans se rendre compte qu’AUTRUI est devenu MOI ». Si nous continuons à faire la politique de l’autruche devant nos frères dont les incompétences, la médiocrité, les appétits voraces et sans scrupules portent gravement atteinte à la concrétisation des projets du Président de la République, alors ns sommes mm pires qu’eux car complices et l’histoire ne nous pardonnera. Pour ma part comme je l’ai dit C’EST TERMINÉ. Daniel ABATE n’est plus là. Nous allons combattre ces « traîtres » de l’intérieur qui travaillent contre le Président après avoir pourtant tout reçu. Et comme je l’ai déjà dit nous sommes extrêmement nombreux, et de toutes les régions, et certains sont à des niveaux de responsabilité que vous ne pouvez mm pas imaginer. Mais c’est quoi ça? Comment des individus « fabriqués par la plupart » peuvent autant travailler contre leur pays et celui qui les a fait ? Ça rend malade. »

Lire aussi:   Le casse du siècle au Cameroun: (1) La bande à Ngoh Ngoh liée à Paul Biya épinglée
commentaires
Loading...