Rawul Minlo: LA VERITE EN FACE…OSONS LA FIXER.

0 99

Passé ce courroux que peut engendrer la honte, le sentiment d’abus et de trahison…Osons regarder la vérité en face…froidement. Le Cameroun pouvait-il sincèrement accueillir la CAN 2019 dans des
conditions idoines…NON…A mon humble avis.

Une compétition comme la CAN , rendez-vous sportif mondial, ce n’est pas que les infrastructures et superstructures sportives…C’est tout un
ensemble qui intègre tous les secteurs d’activités d’un pays. De vous à
moi…lequel des domaines clés étaient prêt? Les voiries? Les télécoms?
Les hôpitaux? les stades? Les hôtels? Les transports? Les sites
touristiques? La com? Les médias? Les camerounais? Qu’est-ce qui au
quotidien demontrait que notre pays allait accueillir un Grand événement sportif dans 7 mois? RIEN.

Les villes devant abriter cette grande fête du football africain
étaient-elles prêtes à accueillir les invités venus du monde entier?
NON…

Yaoundé notre capitale, la grande poubelle…ne donnait pas l’impression
d’attendre un évènement mondial. Aucun aménagement d’envergure…en dehors d’Olembe..Tout était statique ici. hideux. Sale.
Douala…l’immense dépotoir…Le même désordre urbain…les mêmes routes

Ahmed Ahmed patron de la CAF et le président Biya du Cameroun

crevassées avec ses essaims de motos et ses vieilles guimbardes
jaunes…Rien, mais alors rien pour démontrer l’engouement que peut
susciter l’accueil d’un grand événement dans 7 mois…Sale. Hideux…
Bafoussam…Indescriptible saleté. Ce village…ronronnait avec quelques
travaux d’aménagement pour faire plaisir aux missionnaires de la CAF et à la presse. Garoua…pffft…dépitant.

LE CAMEROUN N’ÉTAIT PAS PRÊT POUR 2019.
2021 me semble idéal pour que notre pays soit vraiment dans les
dispositions requises. Mais à condition de cesser de voir en rabougri cet
évènement. De mettre hors circuit tous ceux qui, de prêt ou de loin, pour leurs seuls intérêts…nous ont infligé cette honte…

Lire aussi:   La magistrale leçon de Pascale Njitat au directeur adjoint de la DRPJ

Le changement des règles du jeu par la CAF auraient dû pousser les uns et les autres à la prudence…Mais…guidés par leurs intérêts, ils ont
engagé l’honneur du Cameroun…La suite est là. Devant nous…

commentaires
Loading...