NOUS POUVONS RÉUSSIR LE CHANGEMENT AU CAMEROUN DÈS 2019 ET LE GRAND CHANGEMENT EN 2025

0 69

En nous donnant un objectif raisonnable et réalisable de 5 millions de votants, prenant effet maintenant, pour un parti (2019) et pour un homme ou une femme (2025) , oui, nous allons réussir le miracle. Les choix devront se faire démocratiquement par le principe des PRIMAIRES CITOYENNES. Nous ne viserons plus l’ensemble de la population (les sardinards ne sont pas encore à mesure de réaliser les enjeux. Laissons les mûrir, poursuivons la sensibilisation et l’éducation de cette autre masse).

 

CHERS COMPATRIOTES, NOUS POUVONS RÉUSSIR LE CHANGEMENT AU CAMEROUN DÈS 2019 ET LE GRAND CHANGEMENT EN 2025.

DIAGNOSTIC DE L’ÉCHEC DU PEUPLE CAMEROUNAIS ASSOIFFÉ D’UN VÉRITABLE CHANGEMENT :

1 – ABSENCE CRIARDE D’UNE MASSE CRITIQUE DES OUVRIERS ET CADRES DU CHANGEMENT :

Les chiffres officiels de la dernière élection présidentielle au Cameroun montrent que sur près de 25 millions de camerounais ( intérieur et extérieur) , seulement 3 millions sont allés voter. Si nous considérons:
– que des 22 millions restant, 8 millions environ ne sont pas en âge de voter;

– que 1.5 million de nos frères et soeurs anglophones ont été empêchés de participer au vote;

– que 4 millions sur les 7 millions vivant dans la diaspora, ont acquis d’autres nationalités.

Nous obtenons 11.5 millions de camerounais qui obtiennent une excuse de n’avoir pas pris part au vote. Arrondissons le nombre à 12 millions. Il y a donc environ 10 millions de nos compatriotes qui n’ont pas d’excuses de n’avoir pas pris part au vote.

2- LE RDPC A GAGNÉ AVEC ENVIRON 1.6 MILLIONS DE VOIX:

– ceci suppose que la masse critique des militants, adeptes et fanatiques du RDPC tourne autour de 2 millions, en considérant que tous n’ont pas aussi voter.

Lire aussi:   Un génocide carcérale des Béti en marche : Il y a plus de ministres Beti en prison que toute autre tribu

Première conclusion :

Pour battre la machine État-RDPC, la vraie et bonne opposition doit mobiliser plus de 2 millions de voix à n’importe quelle élection.

Deuxième conclusion:

– Les voix de la véritable opposition doivent être mobilisées derrière un parti politique, et derrière un homme ou une femme.

Troisième conclusion:

– il y a 10 millions de camerounais qui clament le changement de bouche, mais sont incapables de poser les actes minimaux : s’inscrire, retirer sa carte d’électeur, voter et surveiller son vote.

Quatrième conclusion:

– Les camerounais de la diaspora qui ont obtenu d’autres nationalités ne jouent pas leur rôle : si cette diaspora ne peut pas voter, elle ne soutient non plus la révolution. Cette diaspora est faible car évoluant en rangs dispersés, et encore aveuglée par des sentiments bas tels le tribalisme, l’indifférence notoire, la critique non constructive, la pollution des médias sociaux, un attrait obsessionnel pour les fêtes et d’autres futilités mondaines.

Cinquième conclusion:

– l’opposition camerounaise est foncièrement égoïste, calculatrice, et manipulable : comment expliquer que des individus qui n’ont jamais dépassé 5% à une élection, persiste à y participer sans jamais entrevoir de nouvelles stratégies? Comment expliquer que cette opposition persiste depuis 36 ans à affronter le système néocolonial et corrompu en place, en rangs dispersés? Comment expliquer que dans cette opposition, que l’on retrouve certains le jour dans l’opposition, et la nuit ou à la veille des élections, dans la mouvance néocoloniale (G20, Mouvance présidentielle, …..).

POURQUOI L’URGENCE D’UN CHANGEMENT ?

Tout camerounais et toute camerounaise sérieux, honnête et de bonne foi, sait que le pays est très mal géré, et se trouve dans un abîme. Même le président Paul Biya l’a plusieurs fois reconnu.

Lire aussi:   Le complot s'éventre enfin avec la capture du grand sprinteur Atangana Kouna ?Comment Basile Atangana Kouna a été rattrapé et ramené à Yaoundé

Entendons nous bien : il n’est pas question pour nous de changement d’un individu (Paul Biya) par un autre (Joshua, Kamto, Cabral,……ect ). Mais plutôt d’un changement radical de système par une véritable organisation d’hommes et de femmes centrés sur une vision globale à long terme, et sur un programme clair, réalisable et bien chiffré. Un programme qui démontre que la corruption sera éradiquée (c’est la première gangrène du Cameroun.

S’il y a des corrompus, c’est qu’il y a aussi trop de corrupteurs) , que le chômage chronique sera combattu et vaincu, que l’indépendance économique du Cameroun sera non négociable, que la diaspora aura tous les espaces pour prendre part au miracle camerounais, que les trois pouvoirs (exécutif, législatif, et judiciaire) connaîtront enfin leur réelle indépendance, que le développement durable sera une priorité, que les marches pacifiques des citoyens ne seront plus un luxe, comme l’eau potable, l’électricité, et les soins de santé.

COMMENT VA SE DÉROULER CETTE GRANDE RÉVOLUTION?

En nous donnant un objectif raisonnable et réalisable de 5 millions de votants, prenant effet maintenant, pour un parti (2019) eEn nous donnant un objectif raisonnable et réalisable de 5 millions de votants, prenant effet maintenant, pour un parti (2019) et pour un homme ou une femme (2025) , oui, nous allons réussir le miracle. Les choix devront se faire démocratiquement par le principe des PRIMAIRES CITOYENNES. Nous ne viserons plus l’ensemble de la population (les sardinards ne sont pas encore à mesure de réaliser les enjeux. Laissons les mûrir, poursuivons la sensibilisation et l’éducation de cette autre masse).

Lire aussi:   WILFRIED EKANGA « Nous sommes dans un Etat qui utilise l’argument de la force plutôt que la force de l’argument »

 

t pour un homme ou une femme (2025) , oui, nous allons réussir le miracle. Les choix devront se faire démocratiquement par le principe des PRIMAIRES CITOYENNES. Nous ne viserons plus l’ensemble de la population (les sardinards ne sont pas encore à mesure de réaliser les enjeux. Laissons les mûrir, poursuivons la sensibilisation et l’éducation de cette autre masse).

QUELLES SONT LES ÉTAPES?

– Inscrivons – nous massivement sur alternance2018.com (électeurs, candidats aux différentes échéances, et donateurs ).

– Dès l’ouverture des inscriptions par ÉLECAM, allons nous inscrire le plutôt et obtenons tôt notre carte d’électeur. Revenons sur le site Web alternance2018.com enregistrer notre carte d’électeur.

– Tous les jeunes qui veulent briguer des mandats de Conseiller, Maire, Député, doivent s’inscrire autant sur nos groupes what’sApp que sur la plateforme A18 (alternance2018.com) .

EST-CE QUE LA FRAUDE VA DISPARAÎTRE ?

OUI, si nous avons le contrôle du nombre des inscriptions, si ÉLECAM n’est plus seul maître du jeu, et si nous avons notre masse critique, avec le code électoral actuel, le système néocolonial et corrompu sera déraciné.

SOYONS LES 5 MILLIONS QUI VONT CHANGER LE COURS DE NOTRE HISTOIRE . LES GRANDES VICTOIRES SE PRÉPARENT ET SE PLANIFIENT TÒT. MOBILISONS-NOUS DÈS AUJOURD’HUI .

LIENS WHAT’SAPP :

À COMMUNIQUER.

Jean Marie Floriant Ndzana,
Coordonnateur Général et président de Columbus – A18

commentaires
Loading...