ANGELA MERKEL DÉCIDE DE QUITTER LE POUVOIR: RESPECT UNSERE MUTTI

0 105

La terre tremble: Angela Merkel, la femme la plus puissante d’Europe va quitter la présidence de son parti chrétien-démocrate (CDU) en décembre prochain selon l’AFP qui a eu cette information de la part d’un responsable de la formation, au lendemain d’un revers électoral régional où son parti a reculé de 10 points. Elle aurait pu continuer à diriger avec une coalition, mais elle préfère tirer les leçons et s’écarter pour laisser quelqu’un d’autre émerger.

Pendant ce temps, Bouteflika, un cadavre branché à l’électricité et qui n’a plus ses capacités mentales, annonce sa candidature pour une nouvelle réélection étant couché dans son cerceuil.

La réélection d’Angela Merkel pour la quatrième fois au poste de chancelière était une aubaine pour les dictateurs africains qui disaient maintenant: 《 si c’était en Afrique, on allait dire que l’ Allemagne est une dictature》. Or, Angela Merkel n’a aucune ressemblance avec les dictateurs malfaiteurs d’Afrique.

1- Titulaire d’un doctorat en physique- chimie, Angela Merkel a été élue pour la première fois chancelière le 25 novembre 2005, bien après Faure Gnassingbe qui a piétiné la constitution togolaise pour succéder à son père le 24 avril 2005, en lieu et place du président de l’Assemblée Nationale contraint à l’exil.

2- Joseph Kabila est arrivé au pouvoir après l’assassinat de son père le 16 janvier 2001. Il est toujours au pouvoir parce qu’il a été incapable d’organiser une élection, alors qu’Angela Merkel a organise des élections transparentes, sans bourrage des urnes ni contestations.

3- Paul Biya est arrivé au pouvoir en 1982 sans être élu. Il a modifié la Constitution trois fois pour se représenter comme plusieurs de ses collègues africains. À 86 ans et 36 ans au pouvoir, le vieux papy rongé par la prostate vient de réaliser un nouveau hold-up électoral grâce à ELECAM et un Conseil Constitutionnel dont tous les membres ont été nommés par lui. Angela Merkel n’a jamais modifié la Constitution de la République fédérale d’Allemagne qui date du 8 mai 1949.

Lire aussi:   Le regime Biya et la fin des temps

4- Obiang Nguema, Idriss Déby, Sassou Nguesso, qui veulent atteindre un siècle au pouvoir, ont tous versé le sang de leurs peuples. Angela Merkel n’a jamais pris les armes pour arriver ou se maintenir au pouvoir.

5- Les chefs d’États africains vivent dans des palais, détournent l’argent dans des caisses noires, mais ne paient pas les impôts chez eux. Angela Merkel a un salaire brut de 18820 euros, paie ses impôts, toutes ses charges ( eau, électricité, entretien), loge dans un appartement à Berlin, qu’elle continue à payer de sa poche.

6- Les épouses des dictateurs africains président les défilés sous le titre de Première dame , font des courses en Europe pour s’offrir toutes les collections de sacs Hermès, Channel, Yves saint Laurent, Louis Vuitton avec l’argent du contribuable . Angela Merkel fait ses courses dans les supermarchés, s’aligne devant la caisse, porte son pantalon noir, les mêmes chaussures, garde sa même coiffure,rentre chaque soir préparer pour son mari Joachim Sauer, qu’aucun allemand n’appelle Premier homme.

7- Les dictateurs africains passent leurs vacances avec enfants, frères, soeurs et amis dans les hôtels haut standing en Europe et aux États-Unis. Angela Merkel passe ses vacances dans sa petite maison de campagne à Vekermark.

8- Les dictateurs africains dirigent les pays les plus pauvres du monde avec des gouvernements pléthoriques de 30 à 50 ministres et secrétaires. Angela Merkel dirige le pays le plus riche d’Europe avec un gouvernement composé de 8 ministres qui voyagent par train partout au pays et d’autres pays en Europe.

9- Les dictateurs africains sont chefs d’États, chefs du gouvernement, chefs des Forces Armées, dirigent la justice, le parlement, la presse. Angela Merkel est surveillée par le parlement et les quatre partis qui forment sa coalition.

Lire aussi:   JEAN LAMBERT NANG: Ce pays qui glisse vers un état policier

10- Les chefs d’États africains se font appeler ” père de la nation “, mais tirent sur les populations à balles réelles lors des manifestations, traitent les opposants, journalistes et syndicalistes de ” destabilisateurs, terroristes “. Angela Merkel n’a jamais demandé à la puissante armée allemande de s’exercer sur les manifestants, mais de les protéger lors des marches de revendications , ce qui lui vaut le sobriquet de ” Mutti “, qui veut dire maman.

Les dictateurs africains ne sont que des tyrans qui appauvrissent et tuent leurs peuples en s’accrochant au pouvoir. Ce sont leurs courtisans et les ignorants qui encouragent leur totalitarisme stalinien de bons à rien . Comme le disait Nicolas Boileau en 1674: 《un sot trouve toujours un plus sot qui l’admire》.

J. RÉMY NGONO

commentaires
Loading...