MESSAGE AU PROFESSEUR KAMTO, A BIYA PAUL ET AU PEUPLE CAMEROUN THE GAME IS OVER

0 230

Madame, Monsieur, Cher Compatriote,

This is it,

Avant d’être un mois de deuil constitutionnel dans notre pays, le mois d’Octobre est un mois historiquement douloureux pour beaucoup de familles camerounaises, et par conséquent pour le peuple Camerounais dans son ensemble, un mois de tristes évènements qui a vu un millier de nos compatriotes périr dans un accident ferroviaire minutieusement organisé par un groupe d’incompétents qui ne prévoient et n’anticipent rien pour la sécurité et le développement du pays, a l’exception du vol, de la terreur et des crimes.

Je vous invite chacun à prendre une minute de prière pour rentre hommage à toutes ces victimes du 21 octobre 2017. Nos encouragements vont à ceux qui ont eu la vie sauve mais qui en portent les séquelles physiques et psychologiques irréversibles. Car ils sont nombreux à avoir eu un ou plusieurs membres amputés.

Le mois d’Octobre nous invite également à rendre hommage, et nous invitons le compatriotes camerounais à accorder un moment de prières, aux victimes anglophones du 1er Octobre 2017, tombées la branche de paix à la main sous les balles de la soldatesque de Paul Biya, un vieillard de dirigeant qui ne veut pas entendre parler du nécessaire et indispensable changement de la forme de l’État du Cameroun. Car il tient par tous les moyens à maintenir le système qui centralise tous les pouvoirs entre ses mains et celles du groupuscule des fausses élites qui gravitent autour de lui, afin de continuer de piller les impôts des camerounais et les ressources nationales, et de s’imposer au peuple par la terreur violente et armée.

Lire aussi:   Mireille Dieupe:«Ainsi, Paul Biya a pu convaincre certains Camerounais que le notebook est un ordinateur"

 

Nous ne saurons finir avec le mois d’octobre sans rendre hommage au célèbre artiste Epeme Théodore dit Zanzibar, arraché à la vie à la fleur de l’âge, et à tous les autres artistes qui sont morts dans la pauvreté, abandonnés par le gouvernement Biya. Un hommage aussi à monsieur Kwatte Jean Ledoux, Premier maire de la commune de Douala 5ème, enlevé à la vie le 18 octobre 1999. Hommage à toutes les victimes de ce mois d’octobre, et à toutes les victimes en général, que l’organisation criminelle de Paul Biya Paul a effacées de la surface de la terre . Elles sont du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, du Grand Nord, du Centre et du Sud, de l’Est à l’ouest, en passant par le Littoral .

Ayons tous une pensée pour toutes ces victimes. Elles sont des nôtres. Elles resteront des nôtres. Ne faisons pas comme le bâton de manioc qui, quand on attachait la tête du koki, riait en pensant qu’il connaîtra un sort meilleur.

Camerounaises et Camerounais, Mes chers compatriotes!
Beaucoup d’entre vous qui suivent au quotidien notre mouvement connaissent parfaitement nos positions sur les affaires sociales, politiques, culturelles et économiques de notre pays le Cameroun, ainsi que sur cette mascarade électorale que vous avez pour la plupart suivie du 7octbre 2018 jusqu’à la déclaration le 22 octobre 2018 du Club des Zombies, le conseil constitutionnel.

Conscient du jeu et des enjeux d’une telle triste comédie électorale, qui n’a pas lieu d’être à ce tournant décisif de notre histoire, nous avons toujours dit au CCT qu’il faut plutôt aller vers une période de Transition qui, sous l’action d’un gouvernement de transition de deux ou trois ans, aura pour mission d’atteindre les objectifs suivants:

Lire aussi:   Milla et Bell Citoyens français, Eto’o citoyen espagnol bagarrent pour le contrôle de la Fécafoot : Voici la lettre émouvante de Samuel Eto’o à Milla et Bell

SUIVRE LA SUITE DANS LA VIDEO S’IL VOUS PLAIT

Patrice Nouma

commentaires
Loading...