Un coup pour remplacer Paul Biya se précise : plusieurs ministres réunis chez Amougou Belinga [Vidéo]

0 1 295

Jean-Pierre Amougou Belinga ne vit peut-être pas encore au palais Etoudi mais les ministres du gouvernement semblent lui porter le même intérêt qu’à Paul Biya. La preuve, le PDG du groupe Anecdote a réussi l’exploit le 14 avril dernier de réunir à son domicile ce que les internautes camerounais appellent déjà « le mini-conseil des ministres sans Philémon Yang ».

C’était, en effet, à l’occasion de la célébration du baptême des enfants du patron du groupe Anecdote. Pour la cérémonie, des invités de marques parmi lesquels le gotha du gouvernement camerounais.

Laurent, l’ami fidèle

Au rang des invités, celui que le journal Jeune Afrique décrit comme le désormais « tout-puissant bras droit de Paul Biya » : Laurent Esso. Le ministre de la justice que plusieurs soupçonne d’être le principal financier du groupe de presse Anecdote était présent à titre d’ami très proche de la famille du PDG de Vision 4.

Il est bien connu des camerounais que les deux hommes entretiennent une relation plutôt privilégiée. La chaine Vision 4 a, d’ailleurs, été la seule autorisée à filmer l’extradition du Nigéria vers le Cameroun de Basile Atangana Kouna à l’aéroport de Yaoundé en mars dernier alors que tout le monde croyait l’ancien ministre en cavale au Canada.

Paul, le copain d’affaires

Autre membre du gouvernement convié à l’évènement, le ministre de l’administration territoriale et secrétaire permanent du conseil national de la sécurité Paul Atanga Nji. Le nouveau « Monsieur Sécurité » de Paul Biya et le PDG de Vision 4, faut-il le rappeler, sont cités dans plusieurs affaires de malversations financières notamment le scandale de détournement de fonds publics à Campost.

Lire aussi:   MESURES ET PROPOSITIONS POUR CANDIDAT COURAGEUX

Aux côtés de ses deux poids lourds, on pouvait également noter la présence de plusieurs autres ministres comme Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, André Mama Fouda le ministre de la santé ou encore Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena le ministre des transports.

D’autres personnalités comme le premier conseiller technique de l’Ambassade de France au Cameroun, le représentant de l’IAI Cameroun et le DG de l’ANOR étaient également de la partie.

https://www.camerounweb.com/

commentaires
Loading...