Le professeur Hubert Mono Ndzana accusé d’escroquerie et d’abus de confiance. Finalement tous des voleurs?

0 485

Le philosophe était devant La barre hier,au tribunal de première instance du Mfoundi pour répondre des faits qui lui sont reprochés.
C’est un Hubert Mono Ndzana diminué,mais toujours tenace qui etait hier à la barre. Accusé d’avoir escroqué 1millions de franc à un de ses locataire rwandais, l’enseignant à nié les faits et à voulu retourner LEs charges contre le plaignant.Peine perdue, car le procureur de la république, ne lui a pas laisser le temps de développer sa maeutique. L’affaire a donc été mise en délibéré pour la prochaine audience.

La discorde
LEs faits remontent en 2016, . Cette année là, le professeur Mono Ndzana et le ressortissant rwandais avait conclu un contrat de bail à Ahala à Yaoundé. Ce contrat stipulait que le prof cède son domicile sis dans ce quartier au Rwandais moyennant une somme de 60mil fcfa par mois. Mais comme La maison etait encore en chantier, le Rwandais devait verser une somme de 1.5millions pour que le prof mette une clôture et un Château d’Eau, choses qui n’ont jamais été faites jusqu’à ce jour. Coincé par cette dette, le disciple de Martien Towa a voulu forcer son locataire à occuper la maison malgré le contrat qui n’a pas été respecté. Après avoir revendiqué son droit plusieurs fois sans suite favorable,le Rwandais a décidé de saisir la justice.

Sarkastik Kamer Facebook

Lire aussi:   Martin Tajo: Le confinement commence à jouer un sale tour à Fame Ndongo
commentaires
Loading...