Le NDE et l’affairisme: NIAT NJIFENJI MARCEL L’HOMME QUI PRIVATISE LE NDE AU COMPTE DE SA FAMILLE.

0 245
Le Département du Nde a son « dieu ». Que dis-je ? Un homme qui s’érige en « dieu », en alpha et l’oméga. Il s’agit de NIAT NJIFENJI Marcel. Le President du sénat camerounais qui a sans doute des secrets qui tiennent Paul biya .
En 5 ans de mandature à la tête du sénat il a de la plus mauvaise manière utilisé le rang protocolaire de 2 ème personnalité de la république pour plonger le Nde dans un sable mouvant. Doit-on rappeler que le sénat dont il a la charge a acheté des véhicules haut de gamme hypers chers et abandonné au siège de L’ARMP depuis plus d’un an aujourd’hui ? L’image contient peut-être : voiture et plein air Il est d’ailleurs difficile de croire que les services de renseignement ne remontent pas l’information .
L’ancien directeur général de la Sonel avait réussi en son temps de s’enrichir sur les pauvres paysans du Nde qui s’étaient jetter dans la culture des eucalyptus tel un sultan du cacao à la camerounaise.
L’ancien maire de la commune de Bangangte est encore dans les mémoires des Banagangte pour avoir couper les bananiers et Maïs en pleine période de culture , « renvoyant ainsi les populations dans la misere  » selon les mamans. On se souvient encore lorsqu’un papa a failli le lincher lorsqu’il voulait détruire sa boutique à l’entrée de l’hôpital de district de Bangangte.
Le promoteur du festival des arts et de la culture medumba réussi somme toute à faire un festival culturelle à Bangangte sans le chef chef Bangangte -qu’il avait d’ailleurs faire interpellé puis relaxé – avec qui il est en conflit à cause des terres titrées à son nom et celui de ses enfants sous le dos du peuple Bangangte .
VOICI CES TERRES :
1- le terrain de baskett ball est titré au nom de son fils sur un terrain jadis prévu pour le foyer culturel medumba
2- l’actuel site du festival medumba est titré au nom des NIAT pourtant le medumba est un bien social.
3- les zones de Kanfeng , Sanki, Projet, tous localités situées dans le Nde et autres sont titrées sur des hectares infinies au nom de la même famille .
Est-il important de mentionner qu’il est le principal acteur de la division de la Panthère Sportive Du Ndé à travers son Fils Éric NIAT qu’il veut à tout prix faire de lui député et Jules François FAMAWA à qui il veut « donner » le poste de député ?
Le président du sénat a voulu imposer son autorité en ordonnant un mépris et humiliation du chef supérieur Bangangte ce qui a porté l’ensemble des élites du Nde contre lui et la création du Congrès mondial des Bangangtes pour exprimer leurs attachement au Roi Nji Moluh SEIDOU pokam qu’il a tenté de salir en achetant des médias qui distillaient des affabulations selon lesquelles le Chef supérieur Bangangté aurait violé un enfant.
S’il est bien de signaler qu’en 5ans à la tête de la présidence du sénat , son bilan est exclusivement constitué des titres fonciers , avec en pleine ville le siège de son cabinet sénatoriale pour le prochain mandat , il n’est pas mauvais de signaler que la 2 eme personnalité de la république à solliciter le terrain ou se trouve la compagnie de gendarmerie du Nde pour étendre son palais sénatorial .
Son pouvoir à été mesuée sur la fermeture de la radio de la mairie créée par délibération du conseil municipal sous la houlette de KETCHA COURTES et l’arrêt de plusieurs chantiers qu’elle obtient grace à la coopération international , et le blocage des procédures . Selon des sources officielles , KETCHA COURTES a passé 5 années de résilience face au tout puissant NIAT. On se pose la question de savoir ce que lui réserve les prochaines 5 années .
Le musellement du Nde s’est enfin établi avec la fermeture de la radio ACFED FM du jeune Shialé Nagha toujours à la demande de NIAT , qui estime que seule sa radio doit émettre dans le Nde. Voulez-vous qu’on vous dise que le poste national émet à Bangangté quand cela plait à la Radio Medumba du Président du sénat ?
À cause de lui , le Nde est un navire en eau trouble . L’ambassadeur de France est arrivée à la mairie de Bangangte 30mn après que la radio ouverte par le financement de son pays ait été fermée par abus et ce à la demande du père NIAT .
La panthère sportive du Nde , équipe mitique de Bangangte est en voie de devenir la panthère de Yaoundé car le fils NIAT et un certain FAMAWA tous deux en quête de poste politique , on créée une autre panthère avec pour siège Yaoundé et impose de prendre l’équipe en utilisant le nom
Puissant de NIAT .
À l’église évangélique du Cameroun , l’ancien d’église n’est plus que l’image d’un donateur qui dans le noir détruit tout.
Marcel Niat Njifenji
Dans le Nde en général et à Bangangté en particulier il n’est pas possible de montrer avec exactitude une réalisation initiée pour le bien de la collectivité par NIAT le DG , NIAT le Ministre , NIAT le maire ennemi des maïs et bananiers , ou le même NIAT président du sénat .
Les hommes comme à TCHOUTA Moussa grâce à qui le Nde a une morgue aujourd’hui sont immortel.
Le Nde dit tout de même merci à NIAT pour la création de sa société de Kagfeng qui en 20 ans n’a pas d’employé affiliés à la CNPS , et pour les cantines de titres fonciers qu’il détient sans jamais payer la taxe foncière .
Sa nomination à la tête du sénat n’est pas un hasard . Il a mis le président de la république « dans la sauce » … Et ça c’est pas léger . En tout cas il a déjà apprêté les champagnes pour célébrer sa nomination par Paul BIYA comme sénateur.
Âgé de 84 ans, NIAT NJIFENJI Marcel intégre la fonction publique le 31 décembre 1960, au grade d’ingénieur des ponts et chaussées et des services techniques de l’État. Le 6 décembre 1962 il sera détaché à l’Énergie Électrique du Cameroun (ENELCAM), où il est Responsable du Bureau d’Études.
En 1965, il est nommé Chef du service Études et Travaux Neufs suite à la création de la EDC (Société d’Électricité du Cameroun), poste qu’il occupe de 1965 à 1972.
Le 1er janvier 1973, il est nommé directeur général adjoint de l’EDC après avoir assumé quelque temps les fonctions d’attaché au directeur général chargé des études et de la programmation.
De mai 1974 à avril 1984 et de septembre 1989 à juillet 2001, il est directeur général de la SONEL (Société Nationale d’Électricité du Cameroun), société à partir de la fusion des sociétés préexistantes dont ENELCAM, EDC et POWERCAM. Il fait sa première entrée au gouvernement le 7 septembre 1990 au 26 avril 1991 comme Ministre du Plan et de l’Aménagement du Territoire cumulativement avec son poste de Directeur Général de la SONEL. Le 9 avril 1992, il est nommé Vice-premier Ministre chargé des Mines, de l’Eau et de l’Énergie en gardant ses fonctions de Directeur Général de la SONEL. La même année il est député pendant quelques mois avant de démissionner suite à sa deuxième nomination comme DG de la Sonel.
Il passera 8 mois à la prison de Kondengui au lendemain du coup d’état manqué du 6 avril 1984. Durant son incarcération, l’actuel Ministre de la communication lui lira intégralement la bible à sa demande.
De 2003 à 2007, NIAT NJIFENJI Marcel est Maire de la ville de Bangangte. Un mandat contesté tant il avait engagé une campagne de destruction de maïs et bananiers sous le prétexte de faire de Bangangté une ville propre.
Le 8 mai 2013 Il est nommé sénateur puis élu premier Président du Sénat avec 86 voix sur 100 le 12 juin 2013. 5 ans après NIAT NJIFENJI Marcel a déjà planté le décor à fêter sa reconduction.

 

Par Charly NYA et Paul CHOUTA (PC) le TGV de l’info .
commentaires
Loading...