J’ai perdu un camarade, un ami, un frere, le sergent Philipe pemha. Que s’est il donc réellement passé?

0 203

je vous relate les faits.Le sergent philipe pemha était militaire de profession.Il a été formé à la 3 compagnie de Koutaba,le centre nerveux de l’armée de terre Camerounaise.Il appartenait à la prestigieuse unité d’élite des para-commandos,spécialisée dans la recherche et destruction de l’ennemi.C’est la raison pour laquelle,il va intégrer,le BIR (bataillon d’intervention rapide),avant d’être choisi pour faire partie du contingent camerounais pour le maintient de la paix en République centrafricaine sous la bannière des casques bleues de l’ONU.Mission effectuée avec succès totale!.C’est au retour de leur contingent qu’il sera envoyé au avant poste d’observation à SAGME(localité situé dans l’extrême nord du cameroun,avant Fotokol. C’était une mission de routine jusqu’au mardi soir 3 avril 2018.Au environ de 19 heures,ils seront encerclés a leur insu et dans l’obscurité totale par des combattants Boko Haram tapis dans les broussailles. l’alerte donné par l’un des assaillants déguisé,va déclencher un déluge de feu en direction des soldats camerounais.Le sergent Philipe pemha va riposter énergiquement par série de rafales,pour se réfugier à l’intérieur du poste . Tuant au passage plusieurs éléments boko haram .C’est un échange nourri de coup de feu qui verra plusieurs combattants Boko haram tomber sur le carreau..Le sergent Philippe pemha va réussir à rejoindre un abri dans les buissons,tout en tuant plusieurs autres assaillants au passage.Ce qui va davantage exaspérer les terroristes qui s’attendaient à une attaque éclair.Dans le feu de l’action plusieurs véhicules seront détruits par le tireur d’élite philipe pemha,qui sera finalement touché par les tirs d’un combattant tapi dans les broussailles..Mais c’était sans compter sur la tenacité coutumière du sergent pemha,qui va profiter pour tuer deux autres terroristes et se faire tirer dessus à bout portant avant de rendre l’âme. Afin que les générations futures s’en souviennent. Rip à nos br😪ves soldats reposez en paix. – triste.

Auberlain Kemawa

Facebook

commentaires
Loading...