L’hommage de Vincent-Sosthène FOUDA: « Winnie Madikizela Mandela est une œuvre d’art pour l’Afrique »

0 90
Winnie Mandela pour nous, pour les hommes et femmes de ma génération symbolisait la lutte pour la démocratie, la lutte pour liberté et, comment dire.. la politesse, la bienséance humaine face à l’oppression des blancs et plus tard face à la violence que les grands de ce monde infligent aux sans voix. Winnie était une tigresse, une femme qui défend ses enfants quand ils sont attaqués pas seulement quand ils sont privés de liberté mais privés du quotidien qui fait que nous sommes des humains, l’eau, la nourriture, les vêtements, le droit de s’instruire, rire danser, jouer à la cours avec les autres.
La génération de mes enfants, la génération du tweet, du tout rapide doit s’arrêter un moment pour observer une minute de silence afin de découvrir que Winnie Mandela n’est pas Angela Davis. Notre monde a besoin des winnie Mandela, notre monde, notre continent a besoin de Winnie Mandela afin de nous permettre de réfléchir un peu sur les valeurs réelles dont a besoin notre monde.
Ce n’est pas aux autres de nous dire qui était Winnie Madikizela Mandela, c’est à nous de la proclamer, de la célébrer mais surtout de la dire à la véritéde l’histoire.  Quand le mercredi 16 juin 1976 à Soweto dès 8 heures du matin un millier d’écoliers noirs est massacré, c’est le visage d’une mère que nous voyons à travers le corps criblé de balles deHector Pieterson, quand le 12 septembre 1977 Steve Bantu Biko est assassiné dans une prison de Pretoria c’est le bras levé de Winnie Mandela que nous voyons pour continuer la lutte.
Nomzamo Winifred Zanyiwe Madikizela

Oui elle nous a montré qu’une prise de conscience est possible même dans une cellule de prison ! Elle nous a montré que si les noirs veulent se libérer, ils doivent se mettre à la taille de l’homme c’est à dire ne plus se sentir inférieurs aux autres, aux blancs.  Grace au combat de Winnie Mandela, grâce à cette lutte dont elle a été à la fois la matrice et la substantielle moëlle, Nelson est sortie de prison, c’était peu de chose, une nation Arc-en-Ciel est née, mais derrière elle, au moment où elle quitte la scène, il reste autre chose, la lutte pour un monde meilleur.

Lire aussi:   Le cardinal Christian Tumi parle aux Camerounais: Dimanche 7 octobre faisons honneur à nos compatriotes...
Winnie Madikizela Mandela était une africaine je veux dire une négresse, au sens césairien de ce mot, un nègre fondamental, elle avait cette valeur de nos mères, savoir s’effacer pour laisser place à son homme. Elle s’est effacée pour céder la place à Nelson Mandela. C’est à nous noire d’Afrique, peuple oppressé, martyrisé, femme violentée et violée, parfois par ce qui nous ressemblent par la couleur de la peau de dire qui était vraiment Winnie Mandela, ce n’est pas aux autres avec leurs médias, leur sens de la morale, leur conception de l’éthique !
Elle est et demeure le fruit de l’Afrique du Sud violente, elle est le symbole des deux évènements cités plus haut, le massacre du 16 juin 1976 à Soweto, du 12 septembre 1977 à Pretoria avec l’assassinat de Steve Bantu Biko elle est le vrai symbole du drapeau sud-africain. La vie de de Winnie Mandela  ressemble vraiment à une oeuvre d’art, c’est à nous de la lire pour l’expliquer aux générations futures.

 

Source: Vincent-Sosthène Fouda

commentaires
Loading...