Cameroun-Crise anglophone: le BIR n’en peut plus. Un element du BIR égorgé, certains éléments en fuite?

0 604

La guerre qui oppose l’État du Cameroun aux sécessionnistes anglophones est très loin d’être terminée. L’adjudant-chef Endaman qui avait été enlevé à l’aube de la matinée du dimanche 14 janvier a finalement été retrouvé égorgé par des personnes encore inconnues.

« Nous avons été alertés dans la matinée du 14 janvier de l’enlèvement de notre camarade. Après cette annonce, des recherches ont été lancées et en début de soirée nous avons trouvé son corps sans vie », rapporte une source sécuritaire à Cameroun-Info.Net. « C’est horrible ce que ces personnes ont fait à ce militaire, il a été découpé à la tête, au bras et sur la jambe », précise-t-elle.

La sécurité dans les régions anglophones du Cameroun, en proie à une grave crise socio-politique depuis plus d’un an s´est considérablement dégradée en quelques semaines. Ce nouvel incident porte au moins à 18 le nombre des éléments des forces de sécurité camerounaise tués par les présumés sécessionnistes

https://237actu.com/

commentaires
Loading...