Alliance des Forces Progressistes (AFP) était en conclave à Yaoundé

0 400

Alliance des Forces Progressistes (AFP), Bureau politique du 09 décembre 2017 :
RESOLUTIONS

 

Le 09 décembre 2017, s’est tenue de 11 heures à 17h30 minutes au siège du parti à Yaoundé, une réunion du bureau politique articulée principalement autour de l’ordre du jour suivant :
– Etat des lieux du parti dans les différentes régions
– Tournée nationale de la Présidente nationale
– Situation financière des membres et état général des finances du parti
– Rapport de la commission chargée de l’élaboration des stratégies de financement du parti
– Rapport de la commission chargée de la relecture des Livres Oranges (Statuts et projet de société)
– La crise anglophone
– Les différentes élections prévues courant 2018 et la tenue du congrès extraordinaire du parti

Après vérification du quorum et observation d’une minute de silence à la mémoire de nos compatriotes civiles et militaires tués dans la crise anglophone et la lutte contre la secte islamique Boko Haram,
La présidente du parti, la camarade Alice SADIO a pris la parole pour rappeler la situation explosive qui prévaut sur l’ensemble du territoire national suite à la déclaration de guerre lancée par le Chef de l’Etat, contre son propre peuple. L’heure est plus que jamais, martèlera-t-elle, à l’engagement de tous pour la préservation des acquis de notre cher et beau pays, point n’étant besoin de rappeler que cela passe par l’éviction du régime en place. D’où la nécessité, pour les patriotes de l’AFP dira-t-elle, d’œuvrer résolument à l’instauration en 2018 d’une nouvelle dispensation politique résolument tournée vers les principes de gouvernance démocratique et de développement fondé sur la recherche inlassable de l’intérêt général. Pour y arriver, la culture du dialogue, la prise en compte des minorités, la lutte contre la corruption, la préservation du patrimoine national et la prise en compte de toutes les compétences nationales dans le processus de construction du mieux-être global des citoyens devront constituer la boussole des femmes et hommes qui auront la charge de bâtir les piliers de cette Troisième République, d’en définir la trajectoire et les missions régaliennes. La camarade Présidente terminera son propos en souhaitant la bienvenue à tous et en particulier les camarades venus des régions difficiles du septentrion, du Nord-ouest et du Sud-ouest, et exhortera les membres du bureau à faire preuve de CONCISION,

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes deboutD’OBJECTIVITE, de COMPLEMENTARITE et de PATRIOTISME dans les différentes prises de parole.
Au terme des débats, les résolutions suivantes ont été prises :

Résolution 1 : Etat des lieux du parti dans les différentes régions
Le Bureau Politique félicite les efforts des Coordinations régionales pour l’excellent travail de sensibilisation et de recrutement des nouveaux militants tout en exhortant les camarades à procéder rapidement aux installations des exécutifs à la base dans les localités où cela n’est pas encore effectif,
Constate que la crise anglophone avec son corollaire de villes mortes et d’insécurité généralisé a freiné l’élan des activités du parti dans les deux régions concernées,
Encourage toutefois les responsables de ces deux régions à faire du mieux qu’ils peuvent sur le terrain pour porter haut la voix du dialogue, de l’engagement politique et des élections démocratiques comme voie idoine de sortie de crise,
Félicite les cadres du parti qui se sont démarquées par le travail du terrain dans les régions telles que le Nord-ouest, le Sud-ouest, le Littoral, l’Ouest, l’Adamaoua, l’Extrême nord,
Exhorte les autres régions à coopérer avec les membres dynamiques du parti dans les régions, à s’inspirer de leurs expériences aux fins de leur mise en application,
Encourage la matérialisation des sièges, lieux et heures des réunions du parti à la base dans toutes les villes et villages, par des plaques aux couleurs du parti,
Encourage les contacts et concertations régulières avec toutes les OSC sensibles à la nécessité du changement démocratique ainsi que le recrutement accru des femmes et des jeunes au sein du parti,
Résolution 2 : Tournée nationale de la Présidente du parti
Considérant le calendrier électoral chargé de l’année 2018 et la nécessité pour le parti de capitaliser sur ses acquis, il est recommandé aux responsables de la base ;
D’accélérer les préparatifs en vue du lancement de cette tournée nationale qui tiendra lieu de pre-campagne tout en retenant que le calendrier des descentes sur le terrain dépendra du niveau de préparation et d’engouement de chaque localité,
L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, debout

Lire aussi:   La tête de Gorges Gilbert Baongla un des fils de Paul Biya mise à prix

Résolution 3 : Situation financière des membres
Le Bureau Politique constate que le financement de l’Etat pour le fonctionnement du parti dont bénéficie l’AFP est très insignifiant et ne saurait couvrir le millième de ses charges et activités annuelles,
Exhorte par conséquent les membres à différents niveaux, du Bureau Politique aux Comités de quartiers et de villages à prendre conscience de ce que le succès du parti dépend des sacrifices des uns et des autres, d’où l’urgence de s’acquitter sans délais de leurs obligations financières vis-à-vis du parti,
Rappelle à ceux des membres ayant retiré les cartes du parti de bien vouloir mettre à la disposition du trésorier les frais issus du placement desdites cartes, pour ceux qui trainent encore les pieds,
Insiste sur la nécessité et l’urgence des prises de contacts avec les mécènes patriotes aux fins de renforcement des capacités financières du parti pour l’avancement de la démocratie, gage de paix et de développement économique durables, dont nous sommes tous gagnants-gagnants,

Résolution 4 : Rapport de la commission chargée de l’élaboration des stratégies de financement du parti
Le Bureau Politique prend acte de l’avancement des travaux de la commission et exhorte les membres à recourir le cas échéant aux expertises externes aux fins d’accélérer ses travaux pour adoption lors du prochain Bureau Politique,
Rappelle que cette politique interne d’auto financement sera déterminante dans l’accompagnement des différentes listes de candidats du parti lors des prochaines consultations électorales, d’où la nécessité de concevoir de toute urgence un plan d’action de renflouement de la caisse spéciale du parti pour les élections à venir,

Résolution 5 : Rapport de la commission chargée de la relecture des Livres Oranges
Le Bureau Politique apprécie le niveau d’avancement des travaux de la commission et exhorte une plus grande implication des expertises issues de la communauté anglophone pour une mise en exergue plus accrue des doléances politiques de cette minorité, ainsi que la prise en compte des évolutions intervenues sur les champs économiques, politiques, social, et culturel au niveau national, sous-régional et régional,
Rappelle que la copie de la commission devra impérativement être soumise à la pré-adoption du Bureau Politique dont l’exécutif aura la charge de présenter et défendre les versions revues devant le Conseil National et le Congrès,

Lire aussi:   L’Appel suspect de Messi Messi aux Beti n’est pas conforme à la vision du Président élu Maurice Kamto !

Résolution 6 : La crise anglophone
Considérant la déclaration de guerre par monsieur Paul Biya à ses propres concitoyens d’expression anglaise, et ce, au mépris des exhortations au dialogue prônées par la quasi-totalité des parties prenantes, organisations et pays amis du Cameroun,
Le Bureau Politique prend résolument acte de l’auto-disqualification du régime en place quant à la résolution pacifique et constructive de cette crise qui perdure depuis plus d’un an,
Déplore les innombrables pertes en vies humaines tant du côté civil que des hommes en tenue,
Attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la situation explosive créée et entretenue par le régime en place du fait de son recours systématique et graduel aux intimidations, à la stigmatisation, à la terreur et enfin, à la puissance du canon, ceci au mépris des vies humaines perdues et de la détérioration criarde des rapports entre concitoyens que cela engendre au jour le jour, sans compter le manque à gagner sur le plan économique dans un pays déjà sous assistance des Institutions Financières,
Par conséquent, prend à témoin le peuple camerounais de ce que seule la dictature rdpciste sera comptable des énormes dégâts causés par son esprit va-t-en guerre,
Malgré l’adversité et la rudesse des épreuves, l’AFP exhorte les compatriotes des Southern Cameroons à faire appel à leur sens légendaire de tempérance et de patriotisme pour ne pas céder à la tentation sécessionniste encore moins à recourir aux méthodes inhumaines par lesquelles se sont illustrés certains hommes en tenue zélés,

Enfin, l’AFP recommande la recherche concertée, par les politiques francophones et anglophones des voies de sortie de crise, voies qui ne peuvent être que politiques et électorales, à condition que les leaders prennent la mesure de la gravité de la situation et s’unissent autour d’une plate-forme pour sauver notre mère patrie en 2018,

Lire aussi:   Franklin Nyamsi fait tomber le «M'billa» de Shanda Tonme «l'intellectueur» en plein marché de «Ndiih nta'ah» à Bangou

Résolution 7 : Les différentes élections 2018
Considérant le calendrier électoral particulièrement chargé en 2018,
L’AFP exhorte les militants à identifier et intensifier le coaching des femmes jeunes et moins jeunes au cadre juridique et politique qui sous-tend les élections à venir, et de s’en inspirer pour bâtir un plan stratégique conséquent,

Résolution 8 : Le Congrès extraordinaire du parti à l’effet de désigner le candidat à l’élection présidentielle
Le Bureau Politique tient au respect scrupuleux des textes du parti relatifs à la désignation via un congrès extraordinaire du candidat du parti pour l’élection présidentielle, toutefois,
Le parti réitère son engagement à œuvrer de toutes ses forces au sein de l’opposition pour dégager un candidat consensuel pour l’élection présidentielle de 2018, lequel candidat peut être issu soit de l’AFP, soit d’un parti tiers ou de la société civile. Ceci en droite ligne des engagements préalablement pris au sein du Pacte Républicain,
Résolution finale :
Il est adopté que le congrès extraordinaire du parti se tiendra de préférence au cours du premier trimestre de l’année 2018 ;
Il est recommandé à tous les militants de rester mobilisés pour le plein succès dudit congrès,
La hiérarchie du parti est priée de bien vouloir continuer de faire preuve d’ouverture patriotique dans sa coopération avec les partis amis, la société civile, la diaspora et le peuple profond pour une convergence des contributions, qui consacreront la victoire finale des forces du changement et l’instauration de la Troisième République Exemplaire en 2018.

Fait à Yaoundé le 09 décembre 2017

La Présidente Nationale

Alice SADIO

commentaires
Loading...