AHMAD AHMAD MAINTIENT SES MENACES SUR LE RETRAIT DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN.

0 203

Le président de la Confédération africaine de football Ahmad Ahmad s’est montré à la fois rassurant et menaçant sur l’organisation de la CAN-2019 par le Cameroun, mardi à Abidjan, ajoutant qu’il ne reculerait pas sur l’élargissement à 24 participants.

« Si le pays qui l’accueille (la CAN) n’arrive pas à l’organiser, nous trouverons un pays qui va l’organiser », a-t-il affirmé sans citer le Cameroun, mais insistant sur le fait qu’il ne reviendrait pas en arrière, soulignant que le passage de 16 à 24 permettrait d’éviter l’absence fréquente de certains grands pays.

Interrogé ensuite sur le sujet, il a précisé: « Quant au Cameroun 2019, je ne peux pas anticiper, mais toutes les autorités du pays jusqu’au sommet de l’Etat nous ont toujours confirmé qu’ils seraient prêts ».

« On a envoyé un cahier des charges (…) Au jour J, on va voir les rapports du cabinet indépendant (…) qui nous permettront de dire +le Cameroun sera prêt ou ne sera pas prêt+. On ne négociera rien », a-t-il toutefois poursuivi.

Début août, Ahmad Ahmad avait jugé que le Cameroun n’était « pas prêt », suscitant une polémique sur une éventuelle réattribution de la CAN, alors que le Cameroun avait obtenu l’organisation sur un cahier des charges à 16 équipes. Le passage à 24 avait été préconisé en juillet 2017 lors d’un symposium.

Source: SlateAfrique.

Boris Bertolt

Lire aussi:   Le chassement en marche: Jean-Baptiste Bokam demande l'asile politique en France qui aurait cru!
commentaires
Loading...