Visite du président Macron:Protestations de l’Organisation JA contre la fermeture des écoles et universités au Burkina Faso

0 150

VISITE DU PRÉSIDENT FRANÇAIS :
Protestations de l’Organisation Jeunesse Africaine contre la fermeture des écoles et universités au Burkina Faso

Monsieur le ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation,

L’organisation Jeunesse Africaine a appris avec stupéfaction l’annonce de la fermeture, pour deux jours, le lundi 27 et le mardi 28 novembre 2017, des établissements scolaires publics et universités au Burkina Faso suite à la visite du président français.

L’organisation Jeunesse Africaine considère que par cette mesure, vous avez enterré la révolution burkinabé du 2014 qui visait à redonner au Burkina Faso son statut de pays des hommes Intègres. En effet, rien n’explique le choix de l’université de Ouaga 1, aux jours des cours, si ce n’est de forcer la jeunesse burkinabé à se constituer en spectateurs du énième théâtre des relations françafricaines. Le faisant, vous avez contribué consciemment à l’embastillement des consciences et avez empêché l’affirmation de la nouvelle personnalité africaine.

Monsieur le ministre,
Votre mesure est économiquement contre-productive, intellectuellement intenable et moralement déshumanisante, puisque le même hôte n’arrêterait jamais le fonctionnement des établissements scolaires et des universités dans son pays pour recevoir des hôtes africains. C’est donc une mesure qui ramène le pays à la mentalité qui était en cours à l’époque coloniale.

Nos hôtes doivent certes être honorés, comme le veut la tradition africaine, mais pas au prix de notre honneur, de notre dignité et de la recherche de la connaissance qui rend véritablement libre. Votre décret vous met donc dans l’obligation morale de rendre votre tablier.

Pour l’Organisation Jeunesse Africaine
Maurice NGUEPÉ
Le Secrétaire général

Lire aussi:   Robert Mugabe breaks down in tears
commentaires
Loading...