Kim Jong-un défie Donald Trump et lance un nouveau missile

0 177

Un nouveau tir de missile balistique a été réalisé ce mercredi par le régime de Pyongyang. Le premier depuis plus de deux mois, il a parcouru 1.000 kilomètres avant de s’écraser en mer du Japon.

La Corée du Nord a procédé ce mercredi à un nouveau tir de missile balistique, selon l’état-major sud-coréen. Le missile a été tiré vers l’est depuis la province du sud Pyongang, a indiqué l’agence sud-coréenne de presse Yonhap, ajoutant que les militaires sud-coréens et américains analysaient les données. Plus précisément, le missile a été tiré du site de Sain-ni, près de Pyongyang, en Corée du Nord et il s’est écrasé au large du Japon. Le gouvernement japonais a confirmé que le missile était tombé dans la zone économique exclusive de son pays. Shinzo Abe, le Premier ministre, a parlé d’un « acte violent » qui « ne peut être toléré ».
« Mouvements actifs »

Quelques heures plus tôt, Séoul a fait état mardi de signes d’activité sur une base de missiles nord-coréenne. Un radar de traçage de missiles a été mis en service lundi sur une base nord-coréenne non identifiée et le trafic télécoms s’est intensifié, selon une source gouvernementale citée par Yonhap.

« Il est vrai que des mouvements actifs ont été décelés sur une base de missiles nord-coréenne », a dit cette source. « Des signaux comme ceux repérés lundi ont été détectés fréquemment ». Le Pentagone a détecté un tir Ethereum Mining Software le un tir.

De leur côté, les militaires américains ont indiqué avoir détecté ce mardi un « probable tir de missile » par la Corée du Nord, le premier depuis la mi-septembre, a indiqué un responsable du Pentagone. L’institution de l’armée américaine a estimé que l’objet avait parcouru 1.000 kilomètres avant de s’écraser. Le Pentagone a précisé que le missile n’a pas présenté de danger, ni pour les Etats-Unis continentaux, ni pour des territoires américains ou des pays alliés.

Lire aussi:   Le cinéaste Jean-Pierre Bekolo et  LE SILENCE ASSOURDISSANT DE LA FRANCE

« Vers 13h30 (18h30 GMT) nous avons détecté un probable tir de missile en provenance de Corée du Nord », a précisé le porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning.
Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira en urgence mercredi

Le président américain Donald Trump, qui « a été informé de la situation en Corée du Nord tandis que le missile était encore en vol », s’est exprimé ce mardi de manière laconique: « On va s’en occuper ». Pour le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, le tir représentait « une menace partout dans le monde ». Le tir nord-coréen intervient huit jours après la décision de Washington de réinscrire la Corée du Nord sur la liste noire des « Etats soutenant le terrorisme », un geste qualifié de grave provocation par Pyongyang. La réunion en urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Corée du Nord, demandée par Washington, Tokyo et Séoul se tiendra mercredi vers 21H30.

Dans la soirée, sur Twitter, Emmanuel Macron a déclaré: « Je condamne le nouvel essai balistique irresponsable de la Corée du nord. Il renforce notre détermination à augmenter la pression sur Pyongyang et notre solidarité avec nos partenaires. »
A.S. et R.V. avec AFP
http://www.bfmtv.com/international/la-coree-du-nord-realise-un-nouveau-tir-de-missile-balistique-1314683.html

commentaires
Loading...