Liban: Des femmes africaines, esclaves modernes

0 165

Entretien avec Wadih Al-Asmar, en direct de Beyrouth, responsable au Centre Libanais des droits humains à Beyrouth. Suite au témoignage d’une emplyée de maison africaine, en otage au Liban, Wadih Al-Asmar nous fait un rapport sur le sort de ces femmes au Liban, recrutées comme domestiques et qui affirment subir des violences, ne pas recevoir de salaire et être privées de leur passeport…

Lire aussi:   Selon Georges Gilbert Baongla le ministre Motaze Louis Paul est un bandit et à sa place à Kodengui
commentaires
Loading...