icicemac premier reseau de la zone cemac

Plaidoyer pour une coordination de l’opposition camerounaise

0 176

Je voudrais ici exhorter les leaders des partis politiques de l’opposition a s’unir au plus vite au sein d’une coordination afin de mettre fin au regime dictatorial des hauts fonctionaires qui regne sans discontinuer et sans partage dans notre pays depuis bientot 36 ans prenant ainsi notre democratie en otage.

Le Cameroun vit bel et bien sous la coupe des hauts fonctionaires avec a sa tete un Chef de l’Etat qui s’est auto-reduit au role de simple chef de la fonction publique et de l’administration depuis sa nomination en 1992 par son illustre predecesseur comme il le qualifiait lui-meme a l’epoque dans tous ses discours et qui depuis cette date se perpetue au pouvoir grace a de subtiles manipulations electorales et constitutionelles a repetition.

Il est temps de mettre fin a la dictature administrative qui paralyse notre pays et l’enfonce chaque jour davantage dans l’abime.

Je voudrais dire ceci:

– aux dirigeants de l’opposition:

Le regime actuel fera tout pour s’eterniser au pouvoir et n’hesitera pas pour ce faire a reporter les elections prevues en 2018 y compris la presidentielle en invoquant tous les pretextes possibles et imaginables tels que la guerre couteuse contre Boko-Haram et les enormes contraintes budgetaires liees a l’effondrement des cours du petrole. Les elections de 2018 apparaissent donc de plus en plus incertaines au fur a mesure qu’on se rapproche des echeances.Restez donc vigilants!

– aux hauts fonctionnaires:

Mes propos ne visent pas a vous stigmatiser car j’ai bien evidemment conscience que vous etes instrumentalises par le pouvoir et que l’immense majorite d’entre vous sont competents et loyaux envers leur pays. Il ne fait donc aucun doute dans mon esprit que ces qualites seront sollicitees le moment venu par le nouveau regime quel qu’il soit.
Quel nom pour cette coordination?
J’en proposerais la denomination suivante:

Coordination des Partis pour le Changement Democratique au Cameroun:

Son sigle serait: CPCDC

Dans la pratique et pour simplifier on pourrait l’appeler la Coordination Politique au Cameroun ou en plus court la Coordination Politique ou plus simplement la Coordination.

Son objectif serait bien evidemment de hater l’accession de l’opposition au pouvoir au Cameroun.
Quelle personalite pour parler en son nom?
Il faudrait a tout prix eviter de repeter les erreurs du passe en ecartant d’emblee le choix d’un leader politique de tout premier plan.

Pour eviter des querelles d’ego inutiles dues au choc des ambitions je suggererais ici comme Porte Parole de la Coalition:

Madame Alice Sadio Presidente de l’Afd

Il va de soi que les leaders des partis politiques pourraient designer a ce poste toute autre personalite de leur choix.
Une coalition pour quoi faire?
Pour hater l’accession de l’opposition au pouvoir en proposant au peuple camerounais un projet politique alternatif qui transfererait aux partis politiques la realite d’un pouvoir actuellement confisque par la haute fonction publique et l’administration.

Concretement la coalition soumettrait au peuple camerounais par voie referendaire un projet de revision constitutionnelle consacrant un nouvel equilibre des pouvoirs entre le Parlement et le Chef de l’Etat aux termes duquel l’essentiel du pouvoir executif procederait de la majorite politique a travers un Gouvernement responsable devant le Parlement.

Le Chef de l’Etat conserverait toutefois des prerogatives essentielles qu’il partagerait avec le Parlement dans les domaines de souverainete que sont les relations et la securite exterieures, la defense et le budget.
Liberte de chaque parti au sein de la Coalition:
La mise en place de la coalition ne gommerait pas l’individualite des partis qui conserveraient leur pleine liberte d’action. Il n’y aurait pas de fusion des partis qui resteraient en competition les un avec les autres en fonction de leur strategie individuelle legitime qui est d’accroitre leur assise electorale et politique.La creation de la Coalition ne muselerait pas les partis.Elle vise tout simplement a encadrer leur strategies individuelles autour de la poursuite d’un objectif commun a savoir restaurer la preeminence du politique sur l’administration dans l’exercice quotidien du pouvoir. C’est a mon humble avis un objectif gagnant aupres des electeurs.

Robert Messi
Ancien Conseiller du Gouverneur de la Beac

http://www.robertmessi.fr/436306735

commentaires
Loading...