Qualité de service: La CNPS sur le podium de l’excellence en Afrique

0 478

L’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) a de nouveau couronné la CNPS en lui décernant le 24 octobre 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie, un certificat d’excellence en matière de qualité de service. Le précieux sésame a été attribué à seulement deux organismes de sécurité sociale dans le continent, au cours des travaux du Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique, qui s’achèvent ce 25 octobre 2017 à Addis-Abeba.

Sur le podium de l’AISS, pour recevoir ce que cette institution a de meilleur en matière de distinction, la Caisse des retraites du Maroc et la CNPS du Cameroun. Les deux organismes ont reçu hier, mardi, 24 octobre 2017, le Certificat d’Excellence de l’AISS en matière de qualité de service. Pour les non initiés aux affaires de la sécurité sociale, le certificat d’Excellence de l’AISS, une organisation internationale qui regroupe 340 organismes de sécurité sociale de 150 pays à travers le monde, prime la Caisse dont la qualité de service et l’organisation correspondent le plus aux standards internationaux et Lignes directrices de l’AISS en la matière. Il est valable trois ans et doit être renouvelé après une évaluation experte de la qualité de service. La CNPS du Cameroun et la Caisse des retraites du Maroc sont les premières à recevoir cette distinction parmi l’ensemble des Caisses africaines.

Avec cette dernière distinction, ajoutée aux précédentes, la CNPS se positionne comme la meilleure Caisse d’Afrique en matière de qualité de la gestion, non seulement pour 2017, mais aussi sur les dix dernières années. Il s’agit donc d’un couronnement pour tous les efforts et autres sacrifices consentis, non seulement par la direction générale, mais aussi, par l’ensemble des personnels de la CNPS qui s’en trouvent ainsi honorés.

Lire aussi:   Albert Nguidjol répond à Achille Mbembe:"La sortie de Achille Mbembe est un pétard mouillé "

Cette distinction qui arrive au moment où la CNPS achève son second plan stratégique (2013-2017), crédibilise davantage les choix managériaux opérés jusqu’ici. Ces choix ont identifié entre autres objectifs majeurs de l’action et du fonctionnement de la CNPS aujourd’hui, la couverture sociale d’un maximum de Camerounais, comme le demande le chef de l’Etat, la pérennité de l’organisme qui justifie la gouvernance et l’extrême prudence, à la limite de l’austérité, dans la gestion des ressources et l’amélioration de la qualité de service offert aux clients. « Nos patrons, ce sont nos clients. Nos véritables patrons ce sont ces usagers qui viennent à nous demander un service. Ils n’attendent rien d’autre de nous qu’un service. Et nous devons leur rendre le meilleur service possible, non seulement leur rendre ce qu’ils attendent, leur donner ce qu’ils attendent, mais de le faire de la meilleure manière possible (…) » ; avait une fois encore, rappelé le directeur général le 1er mai dernier.

La perfection n’étant pas de ce monde, la CNPS, on en convient, a encore des choses à améliorer. Mais, force est de reconnaître que la récente distinction de l’AISS à Addis-Abeba, est la preuve que Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame n’aura pas du tout prêché dans le désert. La débauche d’énergie et les nombreuses réformes menées depuis 2008 s’expliquent donc. Elles n’auront pas été vaines.

Du lancement en septembre 2008, des paiements des prestations sociales en un jour, au lieu de dix comme auparavant, à la simplification de la constitution des dossiers d’ouverture et de maintien de droits en matière de prestations sociales en faveur de ses usagers de juillet 2017, en passant par l’assainissement des fichiers, le paiement mensuel des pensions, au lieu de trimestriel comme avant, la bancarisation des pensionnés, le paiement immédiat des nouveaux droits, la télé déclaration des salaires et des personnels ainsi que la consultation en ligne des comptes employeurs et assurés sur www.cnps.cm…, un énorme boulot a été abattu. La CNPS a réalisé des pas de géant sur la voie de la modernité.

Lire aussi:   Robert Mugabe est vraiment fatigué

Pour autant, la récompense de l’Association internationale de la sécurité sociale n’est pas un chèque en blanc. Elle n’autorise pas la CNPS et son personnel à s’endormir sur leurs lauriers en se disant, ça y est, on souffle, on se repose, tout est accompli. Que non ! Elle est un appel à plus d’effort et à plus de performance. C’est le sens qu’il faut donner à la réaction du directeur général aux nombreux messages de félicitations de ses collaborateurs, après la remise du certificat d’excellence. « Bravo à tous! », s’est réjoui Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akame, qui a immédiatement rappelé que « nous avons atteint un niveau duquel il ne faudra plus jamais redescendre, les leaders en Afrique et au-delà; il faut donc faire preuve d’encore plus d’exigence envers nous-mêmes et de professionnalisme dans tout ce que nous ferons désormais ».

 

Source: Service de la Communication/DECT

commentaires
Loading...