icicemac premier reseau de la zone cemac

Patrice Talon président du Bénin : Notre franc CFA se porte très bien

229

Patrice Talon, Président de la république du Bénin a séjourné au Burkina Faso les 9 et 10 octobre 2017 dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail. Un protocole a été paraphé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays à cet effet à Ouagadougou, le mardi 10 octobre 2017. Une conférence de presse animée par Patrice Talon et Roch Kaboré a mis fin au séjour du Président béninois.

Le Burkina Faso célébrera le trentième anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara le 15 octobre 2017. Au terme des échanges avec les journalistes, le Président Talon a profité de cette date anniversaire pour « saluer [sa] mémoire ». Aussi poursuit-il, « en foulant la terre du Burkina, j’ai senti une charge émotionnelle parce que la terre de Thomas Sankara, vous savez ce que ça a inspiré pour l’Africain ».

Sur un tout autre sujet en rapport avec le débat sur le Franc CFA, le président béninois en réponse à la question sur son appréciation du débat a rétorqué que : « Notre monnaie se porte très bien ». Pour lui, cette polémique « est devenue un débat philosophique et dans les instances qu’il faut, explique Patrice Talon, nous donnerons les réponses appropriées pour apaiser tout le monde ».

Patrice Talon fait remarquer que le débat, « devenu une affaire» a été « amplifié par les uns et les autres (…) depuis que quelques personnes (en) parlent ». Mais rassure-t-il, « nous n’avons pas de problèmes d’échange sur le plan international (et) nous comprenons qu’il y a lieu de donner une réponse forte à la communauté internationale, à nos concitoyens, sur d’abord la santé du CFA, sur le chemin parcouru par le CFA, sur l’avenir du CFA ».

Pour revenir au protocole signé au terme de la visite de Patrice Talon, les deux pays ont pris l’engagement de redynamiser leur coopération. Evoquant le contentieux juridique frontalier entre les deux pays, les deux chefs d’Etat ont convenu de faire respecter les termes du communiqué conjoint du 19 mai 2009, « enfin de préserver la paix entre les deux populations riveraines ». A noter que ce protocole contient 25 points.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24
https://burkina24.com/2017/10/10/f-cfa-un-debat-philosophique-selon-talon/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.