icicemac premier reseau de la zone cemac

Me Akere Muna sera candidat à la présidentielle en 2018 au Cameroun

0 760

Camerounaises, Camerounais
Mes chers compatriotes,

Notre pays se trouve aujourd’hui au carrefour de son histoire. À présent, nous devons marcher Vers une Nouvelle République.

Une Nouvelle République qui trouve sa force dans la diversité;
Une Nouvelle République fondée sur la bonne gouvernance;
Une Nouvelle République bâtie sur l’État de droit;
Une Nouvelle République inspirée par la volonté du peuple;
Une Nouvelle République caractérisée par une Union que nous devons définir;
Une Nouvelle République sans tolérance pour la corruption, le tribalisme, le népotisme et le favoritisme;
Une Nouvelle République qui réaffirme le droit à la justice pour tous, à la santé pour tous, et à l’éducation pour tous.

Mon engagement pour notre Union et pour notre Nation est réaffirmé. J’ai donc pris la décision de faire partie de la solution que notre pays réclame, à savoir la création de cette Nouvelle République.
Par sens de devoir, de responsabilité et avec humilité, j’ai pris la décision de partager avec vous mon intention de porter ma candidature aux hautes fonctions de Président de la République lors des élections présidentielles prévues en 2018 par notre constitution.

Notre Union fait face à des défis importants. Des vies ont été perdues et beaucoup de nos concitoyens sont blessés. Aujourd’hui, nous adressons nos pensées et nos prières aux familles éprouvées. Aux blessés, nous formulons le vœu d’un prompt rétablissement. Des biens et édifices tant publics que privés ont été détruits. La stabilité de notre Nation est en péril.

Nos institutions et nos systèmes de gouvernance doivent en tout temps être le reflet des espoirs et des aspirations du peuple. En aucun cas les liens entre les citoyens et leur gouvernement ne doivent être rompus.

J’ai eu la grâce de faire carrière tant au niveau national qu’international, dans des organisations de la société civile et dans des institutions internationales. Mon expérience en tant que membre, et par la suite comme président du Mécanisme Africain d’Évaluation par les Pairs (MAEP), m’a permis d’acquérir des connaissances pointues en matière d’évaluation de la gouvernance d’entreprise, de politique sociale, de politique économique et de politique des pays africains. En effet, j’ai ainsi eu l’occasion d’identifier et d’analyser les maux et les afflictions dont souffre notre pays bien-aimé.

En tant que membre de la société civile de ce pays, je crois occuper une position stratégique qui me permet de mettre en place une plateforme non partisane apte à catalyser la transformation de notre Nation. Ainsi donc, au cours des mois à venir, je vais poursuivre des actions visant à atteindre notre jeunesse, la société civile, les partis politiques et les chefs traditionnels.

Ce sera à coup sûr les femmes et les jeunes de ce pays qui constitueront la pierre angulaire de ce mouvement. Jusqu’aujourd’hui, ces deux franges de la population œuvrent pour notre société et n’en reçoivent presque rien en retour. En dépit de cette injustice, leurs efforts sont plus qu’inlassables. Je demande donc à tous les jeunes et à toutes les femmes du Cameroun de m’accompagner dans cette quête. Je vous invite à adhérer au Mouvement NOW ! et de prendre part à l’avènement d’une Nouvelle République.

Pendant trop longtemps, nous avons vécu dans un pays sans horizon visible;
Pendant trop longtemps, nous avons vécu dans un pays où le peuple n’a point de voix, où les femmes n’ont pas de choix;
Pendant trop longtemps, nous avons vécu dans un pays où les pauvres et autres couches défavorisées n’ont aucune chance.

Nous avons été transformés par des besoins matériels et aveuglés par la cupidité. Ceci n’est pas Camerounais.

Ensemble, notre détermination peut changer les choses pour le mieux;
Ensemble, nous pouvons orienter ce pouvoir pour réussir;
Ensemble, nous pouvons changer notre façon de faire;
Ensemble, nous pouvons changer, transformer notre pays;
Ensemble, nous pouvons choisir nos dirigeants;

Finis les jours de léthargie. C’est ici notre point de départ, maintenant et aujourd’hui.

Ceux qui pensent qu’ils ont réussi à nous endormir doivent se rendre compte que nous sommes toujours éveillés. Ceux qui pensent que nous devons vivre dans la peur doivent se rendre compte que désormais nous nous battons pour nos droits et pour notre pays.

Notre pays doit demeurer uni de par sa diversité unie et non pas diviser par celle-ci.

Chers compatriotes, marchons ensemble vers la Nouvelle République.
Adhérez au le Mouvement NOW !
Faites partie du mouvement de changement que le Cameroun du 21ème siècle mérite.
Rejoignez-moi et construisons ensemble la solution.
Vive le Cameroun!

 

Source:https://www.akeremuna2018.com/profil-fr

 

Qui est le Bâtonnier Akere Tabeng Muna ?

SON PROFIL Profil

Le Bâtonnier Akere Tabeng Muna est :

Une sommité du droit, jouissant de plus de 39 ans d’expérience;
Un militant de la société civile et un défenseur féroce des droits civils et politiques;
Un acteur mondialement reconnu pour son expertise dans la lutte contre la corruption et pour la promotion de la bonne gouvernance.
​​
Le Bâtonnier Akere Muna est actuellement :

Président de la Conférence internationale contre la corruption;
Officier aux Sanctions à la Banque Africaine de Développement (BAD);
Membre du Groupe de haut niveau de l’Union Africaine sur les flux financiers illicites en provenance d’Afrique;
Président du Comité de vérification de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF).

À titre d’avocat, il a exercé :

Deux mandats en tant que Bâtonnier du Barreau du Cameroun ;
Trois mandats en tant que président de l’Union Panafricaine des Avocats pendant près d’une décennie.

Le Batonnier Akere Muna est diplômé de la Lincoln’s Inn society depuis 1978 et Managing Partner de Muna, Muna & Associés SCP.

Il est un membre actif de la société civile et a fondé Transparency International Cameroun. En 2004, il est devenu membre du conseil d’administrationl de Transparency International et a quitté ce conseil après 9 ans au poste de vice-président.

Au niveau des organisations internationales le Batonnier Akere Muna a été :

le premier président élu du Conseil économique, social et culturel de l’Union Africaine.
membre du Groupe de haut niveau sur la vérification de l’Union Africaine.
membre du Mécanisme Africain d’Évalution par les Pairs (MAEP) avant d’en devenir président pendant 5 ans.

L’expérience du Batonnier Muna au sein des institutions financières internationales :

consultant pour la Banque mondiale et la Banque Africaine de Développement;
membre du Groupe consultatif du Fonds Monétaire International pour l’Afrique subsaharienne.

 

commentaires
Loading...