Combattre naturellement les troubles de la prostate… Un traitement sans médicament ni chirurgie

0 1 631

Les troubles de la prostate sont assez courants, mais voici un remède naturel qui va vous aider à protéger votre prostate et ainsi prévenir les maladies.

La prostate est une glande qui fait partie de l’appareil reproducteur masculin. Cette glande aide à produire le liquide prostatique, qui entre dans la composition du sperme et favorise la fécondité en facilitant la pénétration des spermatozoïdes à travers le col utérin. Il existe trois affections principales qui peuvent toucher cette glande :

L’adénome ou l’hypertrophie bénigne de la prostate : ce trouble se caractérise par une augmentation de la taille de la prostate qui fait pression sur la vessie et provoque une envie incessante d’uriner. Ce genre d’affection n’est pas cancéreux.

La prostatite : c’est une infection chronique ou aiguë de la prostate qui peut être accompagnée de fièvre. Cette maladie est la conséquence d’infections urinaires répétées ou d’une contamination sexuelle.

Le cancer de la prostate : dans le monde, le cancer de la prostate est la 4ème cause de mortalité par cancer. La tumeur se développe au niveau de la glande. Si elle n’est pas traitée, le cancer peut se propager et toucher d’autres organes.

Les causes de la maladie n’ont pas encore été établies de façon exacte, mais il faut prendre en considération certains facteurs :
Voici 7 astuces pour prévenir et aider à la guérison face l’hyperplasie bénigne de la prostate et ainsi éviter tous les douleurs liées à la prostate.

1- Faire des exercices physiques

Le sport a bien un effet bénéfique sur la santé dont celui de réduire les risques de développer de cancer prostatique.

Lire aussi:   "Dr Etoa tu fais déjà comme les gens de la BAS?"

A partir de 30 ans, les hommes produiraient 10 % de moins de testostérone par décennie en moyenne.

La baisse de testostérone peut être plus importante chez certains. Or, cette diminution de l’hormone androgène favorise la HPB et le cancer de la prostate. Faire donc du sport permet d’augmenter la production de testostérone et de réduire les risques de complications en même temps que la gravité des symptômes.

Selon une étude américaine, publiée en 2013 a prouvé l’efficacité du sport en ce sens. Les chercheurs ont questionné 307 hommes avant une biopsie de la prostate sur leur mode de vie, la fréquence et l’intensité d’une activité sportive.

Les hommes classés très actifs physiquement ont 53 % de risques de moins d’avoir des résultats positifs de biopsie.

 

Parmi les meilleurs exercices que vous pourrez pratiquer, il y a la marche et le yoga stretching.

 

2- Améliorer votre alimentation

L’alimentation est l’un des facteurs responsables de l’apparition de la prostate et du cancer dans 30 à 40 % des cas.

Ce sont notamment les radicaux libres et les graisses qui ont des effets négatifs sur la glande génitale. Si le corps est pauvre en antioxydant, les radicaux libres se fixent sur les cellules et provoquent leur mutation. Les mauvaises graisses, quant à elles, agressent directement la prostate.

Il est donc conseillé d’adopter une alimentation sans graisses et sans sucre pour réduire la taille de sa prostate.

Les spécialistes recommandent en particulier d’éviter les aliments transformés, les aliments avec des sucres ajoutés et les viandes rouges. Réduire les glucides aide aussi à prévenir la HPB.

Lire aussi:   Ail noir, ail d'or

3- Consommer plus les légumes crucifères

Les légumes crucifères font partie des aliments anticancéreux les plus efficaces grâce aux phyto nutriments variés qu’ils contiennent.

Ces molécules peuvent modifier le métabolisme des hormones, réduisant les risques de cancer.
Une étude parue dans le Journal of the National Cancer Institute informe que la consommation de 3 à 4 portions de ces légumes par semaine réduit jusqu’à 50 % les risques de cancer de la prostate chez l’homme.

Les légumes crucifères regroupent les choux, les choux-fleurs, les choux de Bruxelles et les brocolis. Pour conserver tous les phyto nutriments et leurs propriétés, vous pouvez les cuire à la vapeur.

4- Prendre des suppléments

La prise de suppléments comme le ginseng rouge, la racine d’ortie, de zinc, thé vert et de Calcium D Gluacarate, aident aussi à prévenir les tumeurs de la prostate.

Ces composants sont même utilisés dans le traitement de la HPB. Il faut toutefois choisir des suppléments naturels et alterner la prise pour plus d’efficacité.

5- Avoir des rapports sexuels réguliers

Et oui ! Avoir des rapports sexuels réguliers est également bon pour la prostate.

Une éjaculation régulière permet de maintenir la fonction de la prostate.

Il faut toutefois éviter d’éjaculer trop souvent.

6- Ne pas consommer de cannabis

La consommation de cannabis accroit le risque de cancer de la prostate.

Selon une étude de cohorte, il y a une augmentation du risque du cancer de la prostate chez les fumeurs de cannabis.

La dépendance est un grand facteur de risque même si de nombreuses études tendent à montrer l’efficacité de la marijuana dans le traitement des cancers.

Lire aussi:   L'internationalisme des médecins cubains : une longue histoire révolutionnaire longue-histoire-revolutionnaire

7- Stopper la masturbation

Votre prostate est trop grosse, la masturbation avec les films érotiques pourrait en être la cause. Si les spécialistes recommandent une éjaculation régulière pour rester en forme, certains déconseillent la masturbation excessive avec les films érotiques.

Source : buzzyafrica

Combattre naturellement les troubles de la prostate… Un traitement sans médicament ni chirurgie !!!

commentaires
Loading...