Les opposants togolais doivent forcer le tyran à se retirer ou négocier et se faire berner

0 611

Avant d’aller au sujet, je voudrais d’abord saluer le courage ces jours du peuple opprimé du Togo qui saisit que seule la rue est salutaire et s’y met. Je voudrais aussi le remercier derechef pour m’avoir accueilli et traité de 1995 à 1998 tel leur fils, quand le tyran Compaoré expulsa mes camarades et moi du Faso.

Cela dit, revenons à l’objet de l’entretien d’aujourd’hui. Comme tout bon dictateur ou tyran, Faure Gnassingbé Eyadema est « ingénieux », il sait divertir et perdre le temps quand ce temps est en sa défaveur, il sait atteindre les cœurs quand le grand peril à sa porte frappe, il sait aussi diviser.

1- Le tyran Faure Eyadema n’acceptera et n’honorera que des réformes et choix qui ne l’éjectent de son fauteuil car, le tyran, même le plus négligent et imbécile est très attentif à tout ce qui peut conduire à la perte de son pouvoir.

2- Des négociations entre Faure et l’opposition politique togolaise ne seront qu’une bouffée d’oxygène pour le tyran en vue de peaufiner d’autres tactiques et stratégies de conservation du pouvoir avancées. Il n’y a qu’à regarder dans les négociations avec l’opposition depuis Eyadema père pour tout piger.

3- Les opposants togolais devront refuser les forces médiatrices étrangères dans cette crise, si oui celles qui viendront travailler à rassurer le tyran de sa sécurité une fois que le peuple l’aura forcé à la démission.

4- Le peuple togolais devra comprendre qu’il est plus fort que le pouvoir qui l’opprime et le réifie, qu’il a la volonté et la force suprême, qu’il a la détermination suprême, et que la victoire est dans son camp.

Lire aussi:   Cameroon Wonder shall never end-Paul Biya as Jesus Christ of his time

5- l’opposition togolaise doit paralyser des activités vitales jusqu’au port et rendre le pays ingouvernable, ce qui conduira les milieux étrangers à voir que leurs intérêts ne sont dorénavant assurés sous ce pouvoir et le lâcheront.

Pas de transactions avec le tyran. Opposants togolais, du courage !

Léon Tuam

commentaires
Loading...