icicemac premier reseau de la zone cemac

Le Roi Jacques Fame Ndongo

793

Jacques Fame Ndongo, né le 15 novembre 1950 à Nkolandom en région du Sud, est un homme politique camerounais.

Il commence sa carrière en 1972 dans la presse écrite comme chef de la rubrique nationale à l’Agence camerounaise de presse. Il devient, de 1974 à 1978, coordonnateur de la rédaction française au Cameroon Tribune.

Puis il prend une voie universitaire et de 1978 à 1980 il est assistant de cours à l’université de Yaoundé avant d’être chargé de cours durant les huit années suivantes. Enfin en 1998, après dix ans comme maître de conférence, il devient professeur[De quoi ?]. Au début de son professorat il est recteur de l’université de Yaoundé I — du 30 octobre 1998 à mars 2000.

Au début de sa carrière universitaire, de 1981 à 1993, est adjoint le poste de directeur de l’École supérieure des sciences et technologies de l’information et de la communication2.

Son parcours est également politique et du 31 juillet 1984 au 30 octobre 1998 il est chargé de mission au cabinet civil de la présidence de la République du Cameroun. Puis il revient dans le gouvernement comme ministre de la Communication du 18 mars 2000 au 8 décembre 2004. Il devient par la suite ministre de l’Enseignement supérieur dès décembre 2004. Il est confirmé à ce poste lors du remaniement ministériel du 2 octobre 20154.

Après avoir obtenu un baccalauréat (section littéraire) en 1969, il continue ses études à l’École supérieure de journalisme de Lille en juin 1972. Puis il acquiert en 1973 une licence en lettres et un DES[à définir] en littérature négro-africaine à l’université de Yaoundé I. En 1978 il soutient une thèse de Doctorat de troisième cycle. En 1984 il devient docteur ès lettres en sémiologie de l’université de Lille1, en 19842. Depuis 1992, il est professeur de Lettres et sémiologie3.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.